Dead Mount Death Play tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 29 Août 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Ryohgo Narita 
Dessin : Shinta Fujimoto

Dead Mount Death Play est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu trois tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Dans cette série, le Maître des Corps utilise le pouvoir de la nécromancie de manière à perturber son monde. C'est pourquoi un héros du nom de Sir Shagrua (surnommé le broyeur de calamité) est envoyé pour l'arrêter. Sir Shagrua et le Maître des Corps possèdent tous deux le mauvais œil, capable de détecter et de voir les esprits de ceux qui ont été tués autour d'eux. Les deux s'affrontent, Cependant, le Maître des Corps utilise un sortilège et sous un éclat de lumière éclatant, Sir Shagrua se retrouve projeté dans le monde moderne… ou du moins c'est ce que le manga veut que vous croyiez jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est le Maître des Corps qui s'est transporté pas seulement 1000 ans dans le futur mais également dans notre monde depuis le sien. Le Maître des Corps s'empare de l'enveloppe d'un garçon de 16 ans qui vient d'être tué par une maniaque nommée Misaki qui adore tuer pour se divertir. Le corps du garçon appartient à Polka Shinoyama et on ignore actuellement pourquoi il était la cible de Misaki et de la mafia avec laquelle elle était en affaires. Cependant, maintenant que Polka est mort et que le Maître des Corps habite son corps, il assume simplement son identité. Lorsqu'il combat Misaki, son mauvais œil se réactivera et ses pouvoirs lui reviendront dans une certaine mesure. Il commence à utiliser les âmes qu'il voit autour de lui pour tuer instantanément Misaki. Le Maître des Corps assume de plus en plus sa nouvelle identité et sa véritable intention est simplement de vivre une vie de paix et de tranquillité. Il semble n'avoir aucune peine à tuer ceux qui se dressent sur son chemin, mais il est aussi doux et attaché à la valeur de la vie humaine ce qui le poussera à aider les âmes en détresse ...

Dans ce troisième tome, le Maître des Corps parvient à se familiariser davantage avec sa nouvelle enveloppe charnelle et découvre que la vie de Polka était loin d'un fleuve tranquille. Héritier du conglomérat Shinoyama, l'adolescent était une cible de premier choix ... et désormais c'est le Maître des Corps qui est confronté à cette menace. C'est notamment le cas du célèbre Pyrobug qui ne sera qu'une formalité à vaincre pour le Maître des Corps, sauf que l'assassin était lui aussi un imitateur. L'auteur Ryohgo Narita reviendra également sur le passé et l'univers d'origine du Maître des Corps avec quelques anecdotes amusantes. Autant dire que ce troisième volume s'avère extrêmement dense en dialogues. Le Maître des Corps n'est pourtant finalement pas si présent, puisque l'auteur présente ensuite une grande galerie de personnages. Nous avons par exemple un inspecteur qui traque tous les super criminels de la ville tout en leur donnant des surnoms amusants, puis c'est un jeune garde du corps qui est au centre de l'attention alors qu'il tente de protéger Polka (vraiment ?). Mais surtout, les ennemis sont plus présents que jamais, avec notamment Tena Sorimaru, un magicien illusionniste qui veut prouver l'existence de la véritable magie. Autant dire que les agissements du Maître des Corps seront scrutés de près ! Il est vrai qu'entre la prolixe Clarissa (sa patronne), l'informateur Takumi, la zombie Misaki, et l'esprit du véritable Polka (ayant trouvé refuge dans une peluche de requin), les fréquentations du Maître des Corps ne laissent pas stoïques. Le nécromancien a un équilibre étrange avec son éthique, c'est définitivement un protagoniste du style anti-héros et un personnage vraiment intéressant. Le dessin de Fujimoto complète parfaitement le récit de Narita. Que ce soit la conception des personnages ou les expressions émotionnelles, tout cela pousse le dialogue et aide à façonner nos personnages dans leurs formes uniques.

VERDICT

-

Un troisième volume de Dead Mount Death Play qui surprend parce qu'il se révèle beaucoup plus humoristique que ténébreux. L'auteur Narita nous présente une galerie de personnages étonnants et des situations souvent très cocasses.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés