RIP tome 2 : Maurice - Les mouches suivent toujours les charognes
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 23 Août 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Gaët's
Dessin : Julien Monier

Maurice est un nettoyeur, il bosse dans la mort. Il doit faire le ménage avant que la famille n'arrive sur les lieux d'un drame ou remettre une habitation en état au cas où la victime serait morte seule et n'aurait aucune vie sociale. Ce travail très intense se répercute sur l'apparence et le moral du personnage. Maurice a finalement beaucoup de points communs avec les personnes chez qui il travaille : Sa vie sentimentale est inexistante, il a peu d'amis (excepté ses collègues de travail), il a relativement peu d'argent et sa vie s'avère monotone au possible. Le sexagénaire a l'habitude de mâcher des bâtons de réglisse et se révèle très discret. Nous savons juste qu'il a une fille et qu'il tente depuis toujours de lui dissimuler sa véritable identité. Le tome s'ouvre par la séquestration d'un homme, ligoté dans une baignoire alors que le niveau d'eau monte et que Maurice a allumé un sèche-cheveux. Maurice signe son forfait du nom de Marcello Camperetti et quitte l'appartement avant que le drame n'est lieu.

Si Petit à Petit édite beaucoup de docu BD, on retrouve également dans le catalogue de l'éditeur des Hauts de France quelques albums classiques. C'est notamment le cas de RIP, une série en six tomes qui présenteront à chaque fois la même histoire d'un groupe de pilleurs de cadavres, mais vu à travers les yeux d'un autre personnage. Gaët's a recours à de nombreux flashbacks pour présenter le passé de Maurice, un homme encore plus inquiétant qu'il ne le laisse supposé. Nous découvrons un scénario à tiroirs qui fera beaucoup de victimes et nous en apprendrons également davantage sur chacun des nettoyeurs engagés dans cette lente valse macabre  L'histoire très prenante nous donne envie de tourner les pages et fait attendre la suite avec impatience. Le dessin de Julien Monier, tout en dégradé de vert, marron et ocre, est parfaitement au diapason avec la tonalité très noir du récit. Les personnages ont quant à eux la tête de l'emploi.

VERDICT

-

RIP nous présente une histoire peu banale et pour le moins déroutante. Nous suivons une équipe de "nettoyeurs" qui va peu à peu voler en éclats. La tension grimpe crescendo, l'humour (forcément noir) ne manquera pas et ce tome deux change de procédé narratif ce qui s'avère bien vu.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés