Louisiana tome 1 : La couleur du sang
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Léa Chrétien
Dessin : Gontrain Toussaint

Toutes les histoires ont été racontées. Et certainement celle de la bande dessinée Louisiana. Quand on parle de l'État du Sud du même nom, à la veille de la guerre de Sécession, on pense sans doute aux champs de coton, à l'esclavage, au racisme, à l'orgueil, aux colons créoles et à l'époque. Vous avez tout à fait raison. Louisiana présente une grande histoire mettant en scène Joséphine, une grand-mère blanche qui raconte comment elle a vécu sa jeunesse. La fille du propriétaire de la plantation aristocratique française était la personnification de nos valeurs et normes actuelles. Elle était alors l'amie d'un jeune esclave noir, au grand dam de son frère et de son père au cœur de pierre qui considérait les esclaves comme du pur matériel de travail. Sa mère est également assise entre le marteau et l'enclume. Avec le courage du désespoir, elle tente de changer l'environnement paternaliste, mais c'est une bataille aussi désespérée que celle que mènent les esclaves. Quand les esclaves Maly et Samba, fatigués des viols commis par le père et du fils, fuient la plantation, les poupées se mettent à danser. Bienvenue en Louisiane.

À l'exception de la touche féministe, Louisiana n'est pas du tout une surprise. La scénariste Léa Chrétien a même choisi de polariser le récit. Tous les hommes sont des porcs chauvinistes qui boivent, dominent et abusent de leur pouvoir. Ils sont le mal ultime. Les femmes sont les forces silencieuses et vertueuses qui n'interviennent que si les hommes sont trop malveillants. De plus, en donnant à la série le titre d'un État entier, ce comportement est extrapolé à un pays entier. Cette approche n'est pas vraiment contemporaine. Eh bien, vous pouvez blâmer beaucoup cette bande dessinée pour cela, mais cette histoire bien écrite nous surprend. La succession de drames plus petits et plus grands nous conduit sans effort à un point culminant majeur. Et tout à coup, la première partie est terminée et nous en redemandons. Le style de dessin de Gontran Toussaint est tout aussi classique, mais le jeune Namurois maîtrise le métier. Il se présente comme un véritable adepte de Ralph Meyer. À la fin de cette première partie de la trilogie, il nous surprend complètement en poussant une scène vaudou intense dans un motif en damier. Très bien trouvée et magnifiquement dépeinte. Cela promet pour les autres parties.

VERDICT

-

Louisiana vous offre tout ce que vous attendez d'une bande dessinée se déroulant dans une plantation. Un album poignant avec un dessin maîtrisé.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés