Momo et le messager du soleil tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 15 Août 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Marie Sasano

Momo et le messager du soleil est une série de manga jeunesse (et en couleurs) en quatre tomes créée pour les éditions Ki-oon, l'ouvrage n'est donc pas encore disponible au Japon. Dans un monde où les humains et les animaux vivent en totale harmonie, les enfants viennent au monde sous formes d'œufs tombés du ciel. A leur naissance, ils peuvent choisir la forme qu'ils peuvent emprunter, Momo a choisi de devenir un manchot volant en hommage à l'oiseau de mer qui l'a sauvé alors qu'il était encore dans sa coquille. Mais la déception est grande pour Momo lorsqu'il découvre que les manchots ne peuvent pas voler. L'ancien du village lui parle alors du mythique messager du Soleil en mesure d'exercer n'importe quel vœu. Momo prend alors la route, accompagné de ses amis Noah et Lily, afin d'accomplir son rêve.

Le voyage de Momo se poursuit dans ce dernier tome. Grâce à Lara et Nuts, Momo a pu arriver jusqu'au village des Hibiscus, où sont fabriquées les tours du Soleil. Lily retrouve sur place Koya, le jeune garçon qu'elle cherchait depuis si longtemps, mais ce dernier change totalement de comportement lorsqu'il entend parler du messager du Soleil. Si Lily cherche à comprendre les raisons d'un tel comportement, Momo est quant à lui très énervé, au point qu'un dispute éclate entre les deux amis et menace l'unité du groupe. L'action évolue à vive allure dans ce tome quatre, c'est l'heure des retrouvailles pour Momo, à la fois avec son père puis avec sa mère, et enfin la rencontre du Messager. Le parcours initiatique de ses jeunes héros prend ici fin dans une aventure pleine de douceur où tout un chacun trouve ce qu'il cherchait. Et bien sur, c'est la force de l'amitié qui permet de dépasser les montagnes. L'auteure n'oublie pas de refermer le manga en incitant les jeunes lecteurs à suivre leurs rêves, quels qu'ils soient, et pas besoin de messager pour y arriver. Le dessin de Marie Sasano demeure toujours aussi charmant, et pour une fois, un manga est en couleurs ce qui ne gâche rien.

VERDICT

-

Momo et le messager du Soleil se conclut dans un volume bien senti. L'auteure nous présente une jolie conclusion, portée avec une certaine morale digne d'un conte, et un dessin toujours aussi attachant.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés