Brightburn : L'enfant du mal
Plate-forme : DVD - Blu-Ray
Date de sortie : 30 Octobre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Réalisé par David Yarovesky

Dans Brightburn, vous faites connaissance avec Tori (Elizabeth Banks) et Kyle Breyer (David Denman). Ce couple adorerait avoir un enfant, mais malheureusement leur désir d'en avoir un n'est pas exaucé. La vie du couple change instantanément lorsqu'un étrange véhicule tombe du ciel et fait un trou dans le sol. Cette capsule contient un bébé. Tori et Kyle décident d'élever le garçon comme leur propre fils et ne lui disent rien sur ses origines. Cela change lorsqu'il s'avère que ce Brandon (Jackson A. Dunn) est beaucoup plus fort que ses pairs et a des pouvoirs spéciaux. Ses parents découvrent aussi que leur fils adoptif a un côté sombre ...

Que se passerait-il si un super-être comme Superman ne devenait pas un héros vertueux, mais préférait voir le monde entier brûler ? Brightburn joue avec cette idée et cela a donné naissance à un film spécial. Pensez à un croisement entre La Malédiction (The Omen), Junior le terrible (Problem Child), Man Of Steel et Horribilis (Slither). Ce cocktail est divertissant du début à la fin. Bien que cette production ait été mise en boîte par David Yarovesky, l'influence de James 'Guardians Of The Galaxy' Gunn est clairement perceptible. Et c'est un bon signe ! Le plus grand atout de Brightburn est Dunn, cet enfant acteur est carrément effrayant dans le rôle de Brandon. Quand son mauvais côté surgit, il se lâche complètement. Banks prouve également qu'elle peut faire beaucoup plus que jouer dans des comédies farineuses. L'actrice blonde joue un rôle important en tant que mère qui perd son emprise et sa connexion avec son fils. L'interaction entre elle et Dunn est crédible et empathique. Denman est aussi fort en tant que père qui voit son fils si doux se transformer en monstre antisocial. Outre les acteurs importants, les effets spéciaux méritent également d’être mentionnés. Brightburn a quelques scènes sympathiques et bien rances, dans lesquelles l'influence de Gunn - qui a créé le scénario de ce film - est perceptible. Parfois, ce film rappelle sa parodie sous-évaluée de super-héros «Super». Le mélodrame, l'horreur et l'humour vont de pair ici aussi. La violence n’est certainement pas enfantine et se déroule sur un rythme agréable et épais. Ce film ne se prend pas trop au sérieux et cela crée une ambiance efficace.

VERDICT

-

Brightburn est certainement excitant et fascinant, mais il y a toujours un moment qui met les choses en perspective et s'assure que cela ne devienne pas un lourd fardeau. Le temps de jeu compact de 90 minutes garantit un bon rythme de croisière. Recommandé pour les fans de Gunn, des enfants malveillants et de l'horreur ! Et qui n'aime pas cette trinité sacrée ?

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés