White Sand tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 24 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Brandon Sanderson et Rik Hoskin
Dessin : Julius Gopez

Suite à la perte de la plupart de ses collègues dans une embuscade violente, Kenton est devenu Lord Mastrell des derniers Maîtres des Sables, des magiciens capables de manipuler le sabl. Le conseil au pouvoir étant contre lui, le fougueux Kenton doit devenir un diplomate pour avoir tout espoir d'empêcher l'éradication de son peuple à jamais. Cependant, il existe une autre complication : des assassins arrivent de toutes parts et le seul véritable allié de Kenton est Khriss, une visiteuse de l'autre côté de la planète qui a son propre agenda à suivre.

Ce livre reprend là où s'arrêtait le précédent. Kenton passe son temps à essayer de gagner les faveurs du prochain vote sur le sort des Sand Masters. La duchesse Khriss décide de l'aider à le convaincre de lui en dire plus sur les pouvoirs des Maîtres des Sables (et parce qu'il est affreux lors des négociations). Ais est à contrecœur occupé à essayer de garder Kenton en vie avec les menaces arrivant de toutes parts. Et comme si cela ne suffisait pas, Kenton doit faire face à Drile, le gars qui veut son travail, et Ais essaie de retrouver un seigneur du crime avant qu'il ne tue sa famille, et Khriss découvre des choses très intéressantes sur le sable et son garde du corps. Ce deuxième tome s'avère beaucoup plus orienté sur des jeux politiques avec un assassin occasionnel jeté dedans pour une certaine action quand le besoin s'en fait sentir. L'intrigue est en train de se construire pour des climax qui devraient paraître dans le prochain livre. Ce n'est pas que les développements ne sont pas divertissants. Nous sommes curieux de voir comment certains de ces nouveaux développements se dérouleront. Et maintenant l'attente pour le livre #3 commence. Notez qu'il n'y a pas de contenu sexuel, mais il y a un peu de sang et des assassins morts (non super-gore). Un personnage est constamment saoul (mais il n'est pas vraiment respecté pour ça).

Brandon Sanderson est bien connu pour sa capacité à créer des mondes crédibles à partir des recoins les plus profonds de notre imagination et à placer le lecteur au cœur de chaque récit. Beaucoup de ces mondes qu'il construit, comme ses fans le savent bien, ont un lien tissé de la manière la plus étonnante possible : une collection de dix planètes qui, pour une raison mystérieuse et évolutive, suscitent leurs propres pouvoirs et capacités magiques parmi leurs habitants. White Sand n'est pas différent ; un mélange de magie et de culture qui ne manquera pas d'en étonner plus d'un, et de susciter d'autres conversations chez les Sanderfans. White Sand est le premier roman jamais écrit par Brandon Sanderson, inédit depuis près de 20 ans. Il a finalement été réécrit après avoir terminé Elantris, mais il est resté inédit. Après que Dynamite Publishing ait demandé à Brandon s'il avait ou non des œuvres inédites à adapter sous forme de bandes dessinées, il a proposé White Sand. Et voici le résultat : un beau mélange de dessin de Julius Gopez et de scénario de Rik Hoskin. Le dessin est particulièrement remarquable, car il s'intègre parfaitement au récit. Un travail au crayon avec des blancs ternes et des beiges peignent une scène rude, sablonneuse et très élaborée. Chaque personnage est instantanément reconnaissable, ce qui n'est pas chose facile si l'on considère que plusieurs personnages portaient la même tenue.

VERDICT

-

White Sand est une lecture agréable. Les fans du Cosmere de Brandon Sanderson apprécieront de retrouver cet univers si singulier, les nouveaux venus seront peut être plus en délicatesse face à la richesse du lore. Ce deuxième tome développe davantage les intrigues politiques que l'action et construit un cadre de plus en plus charmant.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés