Übel Blatt tome 23
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 03 Octobre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Etorouji Shiono

Übel Blatt est une série en vingt-trois tomes (+ un numéro 0) publiée au Japon aux éditions Square-Enix. L'histoire se déroule dans un monde séparé entre l'empire de Szaaland et un endroit mystérieux nommé « Wischtech » surnommé par ailleurs l'empire du mal, où une guerre eut lieu entre les forces maléfiques de Wischtech et les autres. Le scénario est centré sur une légende qui raconte que, pour vaincre l'armée des ténèbres de Wischtech, l'Empereur missionna quatorze guerriers à qui il confia, quatorze Lances sacrées. Trois d'entre eux, les « Glorieux guerriers sans retour », périrent au combat. Quatre autres, surnommés les « Lances de la Trahison », furent exécutés par leurs compagnons pour félonie. Les sept derniers accomplirent leur mission et furent accueillis en héros à leur retour. Ainsi est née la légende des Sept Héros. Vingt ans se sont écoulés. Une rébellion éclate dans les Provinces frontalières de l'empire de Szaaland, menée par des individus prétendant être les « Lances de la Trahison ». Mais ces derniers se heurtent à une résistance inattendue de la part d'un individu isolé qui semble bien connaître les quatorze guerriers élus, et qui met en doute la légitimité des 7 héros.

Les troupes de l'Empire conduites par Elsaria sont clairement en difficulté dans ce tome 23. Tout paraît dégénérer d'un moment à l'autre tant la puissance des forces de Glenn, galvanisées par le pouvoir des démons, est indéniable. Köinzell tente de faire face à un Glenn imperturbable, mais il trouve sur sa route Rangzatz et ne fait clairement pas le poids face à lui. C'est alors que Rosen, fidèle serviteur de Glenn, décide de changer de camp et de venir au secours du tueur de héros. La série est connue pour sa brutalité implacable, même en dehors des batailles épiques qui doivent être menées entre ennemis encore et encore. Parce que le mal sous la forme du voyou Glenn doit être arrêté à tout prix et pour tout sacrifice. Ce volume n'est pas différent, l'auteur prend au pied de la lettre les contenus et les clichés de la fantasy épique et semble aimer les célébrer dans les moindres détails. Alors que les batailles font rage au premier plan, que la noblesse et le clergé se déchirent dans des intrigues meurtrières, une troupe de héros est également de la partie. Köinzell et ses amis sont les petites gens, les sympathisants, entre les mains desquels repose le destin du monde. Leurs aventures peuvent être plutôt petites, mais ils forgent aussi les héros, qui font probablement face au grand adversaire à la fin de l'épopée. Bien que l'histoire reste mince à cet égard, l'action suscite beaucoup d'enthousiasme, car même dans ce volume final, aucun des personnages principaux n'est vraiment en sécurité, ils peuvent périr à tout moment et c’est probablement ce qui distingue cette série des autres mangas. La victoire repose essentiellement sur Rosen, un protagoniste qui va passer par tous les états et affronter un Glenn métamorphosé par la puissance démoniaque. Une sublime double page en couleurs vient clore cette histoire, et nous recommandons la version collector de ce tome avec des croquis magnifiques de l'auteur.

VERDICT

-

Avec Übel Blatt, les amateurs de fantasy épique et au rythme soutenu se feront très plaisir. Aussi mince que puisse être l'histoire elle-même, le pathos épique compense bien des faiblesses, tout comme les dessins détaillés de l'auteur. Et ce dernier tome ne fait pas dans la dentelle.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés