Overlord tome 11
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 15 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Kugane Maruyama         
Dessin : Hugin Miyama

Overlord est une série toujours en cours au Japon (onze tomes à ce jour aux éditions Kadokawa Shoten) et qui est adaptée d'un roman japonais (treize tomes déjà parus). L'intrigue se déroule en 2138, un célèbre MMORPG à succès nommé Yggdrasil est sur le point de fermer. Le joueur Momanga a passé de nombreuses heures sur ce titre, incarnant un seigneur Nécromancien mort-vivant de niveau 100, chef de la guilde "Ainz Ooal Gown". Seul, il attend la fin du jeu pour lui faire ses adieux, sauf que le compte à rebours s'achève, et Momonga est toujours connecté ! Pire, les personnages non jouables (PNJ) se retrouvent à présent dotés d'une conscience. Le monde d'Yggdrasil a également beaucoup changé, et le joueur entreprend de le découvrir pour le conquérir. Mais comment se fait-il que Momonga soit toujours connecté ? Et qui est à l'origine de ce Nouveau Monde ? Quoiqu'il en soit, Momanga décide de prendre les choses en main et d'explorer l'univers avec un objectif : Devenir le souverain suprême. Peut être qu'un jour il retrouvera ses anciens compagnons d'armes ? En attendant, Shalltear et ses servantes s'attaquent à des criminels (enfin la plupart) pour que Momonga se familiarise davantage avec son monde. Shalltear fait preuve d'une puissance effrayante et pourrait bien voler la vedette à son seigneur Momonga. Cependant, une mauvaise rencontre est toujours possible. Depuis le tome cinq, la trame évolue dans une autre région du monde d'Yggdrasil, et l'ouvrage nous a permis de découvrir les hommes-lézards, des semi-humains redoutables.

Le volume onze d'Overlord commence par une rencontre entre Sebas, Demiurge et Ainz à propos de la dissimulation par Sebas de l'information sur la protection de Tsuare et le début d'une altercation avec les Huit Doigts. Le sort de Tsuare est décidé, mais avant que ce destin ne puisse être réalisé, les Huit Doigts, qui veulent se venger de l'embarras de Succurante, l'enlèvent. Ainz ordonne une opération pour sauver Tsuare et éliminer le syndicat du crime, ce qui n’est finalement que la première phase d’un plan plus vaste qui n’a pas encore donné beaucoup de détails à ce jour. Pendant ce temps, la princesse Renner rassemble ses forces pour frapper également les Huit Doigts, cependant ses objectifs sont un peu différents de ceux d'Ainz. En fait, nous en apprenons un peu plus sur la princesse Renner… quelque chose que nous avons probablement déjà vu venir. Le volume se termine alors avec la bataille entre Climb / Brain. L'affrontement entre Sebas et les Huit Doigts est vite oublié tant Sebas semble performant depuis le tout début! Tous les autres n'étaient que de la décoration! Cependant, la bataille est peut-être terminée mais quelque chose ne va pas. Un mur de feu rasant au milieu de la ville ! L’histoire n’a pas vraiment progressé dans ce volume, mais c’est parfaitement correct. L’intrigue a passé son temps à résoudre tous les problèmes qu’elle avait créés au cours des deux derniers volumes. Toutes les cibles ont été rassemblées - heureux hasard - dans une zone unique, plutôt que de donner lieux à plusieurs raids, mais cela avait du sens avec la note d'enlèvement laissée à Sebas. Bien sûr, nous avons encore besoin de voir ce que Demiurge voulait dire par Gehenna étant la phase deux du plan, sans doute un rapport avec l'incendie à la fin de ce volume.

Nous n'avons pas vraiment eu beaucoup de développement de la part de la plupart de nos personnages ici (à une exception près). Nous avons appris le nom complet de Tsuare et découvert une certaine évolution sur sa relation avec Sebas. Espérons que cela ne signifie pas que Tsuare va devenir un personnage secondaire pour une apparition rapide de temps en temps. Le grand développement ici est venu avec la princesse Renner, nous avons vu sa vraie personnalité et ses intentions se dévoiler. Tous les signes et symboles étaient là depuis son introduction, donc même sans que l'on ne présente quoi que ce soit, vous pourriez probablement deviner quels étaient ses véritables objectifs. Vous pourriez dire qu'elle est plus que disposée à gravir n'importe quel obstacle pour décrocher ce qu'elle veut. En fait, une fois que vous verrez les efforts qu'elle est prête à faire pour obtenir ses désirs, vous la verrez sous un jour bien différent !

VERDICT

-

Ce volume d'Overlord offre un aperçu sur le côté humain d'Ainz. Épargner Tsuare et reconnaître la relation entre elle et Sebas était quelque chose que seul son côté humain ressentirait. L'un des inconvénients, c'est qu'on n'a pas vraiment vu Sebas se déchaîner sur les Huit Doigts, malgré son pouvoir de serviteur de Nazarick. Quelques coups rapides et c'était une victoire à sens unique. Pourtant, Sebas finit par devenir l'un des personnages préférés d'Overlord en raison de son sang-froid et de sa dignité, mais aussi de son incroyable niveau d'habileté. L'ensemble du plan Gehenna de Demiurge reste encore un mystère et cela sert d'accroche pour nous faire entrer dans le volume douze. Nul doute que le feu y joue un rôle, ce qui vous fait vous demander ce que Demiurge prépare et pourquoi il ne peut pas inclure Sebas dans ce plan. Quoi que fasse Demiurge, ça doit être quelque chose qui affecte directement Sebas. Overlord continue de se démarquer parmi les nombreux isekai comme quelque chose d'un peu familier mais d'unique.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés