Re/member tome 17
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 21 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Roman original : Welzard 
Dessin : Katsutoshi Murase

Re/member (Karada Sagashi) est une série en dix-sept tomes initialement publiée au Japon aux éditions Shueisha. Une terrifiante légende urbaine circule au lycée Oma, l'établissement serait en effet hanté par une créature surnaturelle nommée "la Rouge-sang". Ce spectre aurait les traits d'une fillette de 11 ans couverte du sang de ses victimes. Le quotidien d'Asuka et de cinq de ses amis va profondément changer lorsqu'ils seront frappés par le maléfice de la Rouge-Sang : Les jeunes gens se retrouvent condamnés à revivre sans arrêt la même soirée, c'est à dire être transporté à l'école pour être pourchassé puis massacrés par la Rouge-sang ... avant de ressusciter le matin suivant. Pourtant, les lycéens n'ont pas su écouter Haruka, une des victimes qui leur demande de récupérer les huit parties de son corps éparpillées dans le lycée. S'ils ne parviennent pas à accomplir leur mission, le 9 novembre continuera à se répéter et la Rouge-sang les tuera à nouveau. Après une énième chasse au corps, Asuka a enfin récupéré le dernier morceau - à savoir la tête - mais quelque chose semble anormale. Lorsque Haruka lui demande d'entrer dans le cercueil, l'adolescente ne voit pas ça d'un bon œil et pour cause. Désormais, c'est son corps qui est réparti au sein du lycée et d'autres élèves se retrouvent obligés de participer à ce jeu macabre. Devenue la victime, Asuka doit faire face à un autre problème : Excepté, Takahiro, tout le monde l'a oubliée et elle ne peut plus quitter l'enceinte du lycée. Fort heureusement, la nouvelle partie avance rapidement. Parmi les six participants, on retrouve nos trois survivants de la précédente chasse, mais seul Takahiro a conservé ses souvenirs, ce qui en fait un leader tout désigné. Miyuki est le nouvel élément principal, une jeune fille timide et réservée qui n'a pas l'habitude d'évoluer en groupe. Les deux autres protagonistes sont des voyous de la pire espèce qui ne sont nullement impressionnés par la Rouge-Sang. Alors que la seconde chasse au corps est terminée, les participants pensaient en avoir fini avec la Rouge Sang. Il suffirait que Miyuki s'allonge dans le cercueil pendant huit jours pour vaincre la malédiction. Sauf que rien ne se déroulera comme prévu : Une élève vient demander à Asuka de retrouver son corps, c'est le début d'une troisième et dernière chasse au corps avec des règles totalement revues.

Dans ce dix-septième tome, la chasse au corps est enfin terminée mais Asuka et les autres ne sont pas tirés d'affaire. En effet, non seulement Miyuki est possédée par Miko, mais la Rouge-Sang évolue désormais dans le monde réel ! Pour l'arrêter, il faut trouver une solution pour faire cesser la deuxième malédiction des jumelles Onoyama. La solution pourrait passer pour Rumiko qui a un plan divisé en trois parties : Il faut retrouver le cœur de la Rouge-Sang, le ramener dans son ultime demeure sur la colline et enfin briser l'urne du sous-sol du manoir Onoyama qui contiendra l'âme de l'ennemi une fois son corps restauré. Les protagonistes vont se séparer en groupes afin de tenter de mener leur action dans les temps, tout en espérant qu'il n'y ait pas encore un maillon faible (ou pire un traitre) dans leurs rangs. Sans compter la dangerosité de la Rouge-Sang qui traque inlassablement les personnes en possession du cœur ou du monstre surveillant le sous-sol du manoir. Et l'avarie n'est pas permise, car monde réel oblige, la moindre erreur pourrait signifier la mort définitive de la victime. Pourtant, certains protagonistes n'hésiteront pas à se sacrifier pour que les autres gagnent du temps pour accomplir leur quête. Vient enfin le dernier chapitre assez peu explicatif mais qui a le mérite de résoudre tous les mystères et de déboucher sur un épilogue cohérent. Nous revoyons même les personnages à l'œuvre quelques temps plus tard. Notons toutefois que Re/member a connu un spin off en cinq tomes au Japon, Karada Sagashi Kai, qui n'a pas encore été confirmé en France. Rappelons que Re/member est une série adaptée de romans horrifiques au décor poisseux et oppressant. Les protagonistes rencontrés s'avèrent assez classiques et correspondent aux archétypes habituels de ce genre d'histoire. Cependant, l'atmosphère est bien rendue, l'intrigue s'avère davantage développée que dans bon nombre de récits d'horreur, et la qualité graphique est indéniable même si l'hémoglobine demeure très présente.

VERDICT

-

Re/member se conclut dans un tome haletant et qui prend place dans le monde réel cette fois, pour une aventure divisée en trois actes. L'intrigue s'avère très prenante dans cette configuration totalement nouvelles et potentiellement riche en surprises. L'épilogue est un peu plus flou mais réserve néanmoins un bon moment.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés