Blue Exorcist tome 23
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Kazue Kato

Blue Exorcist (Ao no Futsumachi) est un manga toujours en cours de publication au Japon, et qui a connu vingt-quatre tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Le monde se compose de deux dimensions qui se mêlent en une seule comme un miroir. La première est le monde où vivent les humains, Assiah. L'autre est le monde des démons, Gehenna. Normalement, il est impossible de voyager entre les deux mondes, ou d'établir quelque contact que ce soit avec les habitants de l'autre côté. Néanmoins, les démons peuvent pénétrer chez les humains s'ils se mettent à posséder une âme terrienne. Satan est peut être le roi des démons, mais il y a une chose qu'il n'a pas, une âme qui pourrait contenir toute sa puissance. Pour cette objectif, il décide de créer Rin, son fils avec une femme humaine. Mais est-ce que son fils sera d'accord pour exécuter les noirs desseins de son père ? Va-t-il devenir autre chose, comme par exemple un exorciste ?

Le vingt-troisième volume de Blue Exorcist vient de paraître et, comme d'habitude, il valait la peine d'attendre. Parce que la série de Kazue Kato, même si elle n'en pas l'air, est l'un des meilleurs shonens actuels. Quelque chose qui captive, attire et parfois peut vraiment ravir. Le dernier volume ne déçoit pas non plus, offrant un plaisir atmosphérique, dynamique et intrigant, maintenu à un très bon niveau, auquel l'auteur nous a déjà habitué. Mephisto a emmené Rin dans un voyage à travers le temps afin qu'il puisse découvrir la vérité sur ses parents et Satan. L'enseignant et son élève observent comment la relation entre Shiro et Yuri évolue et assistent au premier éveil de Satan sous forme humaine. Pour l'instant, cependant, celui-ci reste en sommeil. Neuf ans s'écoulent, tout le monde grandit, mais il y a ensuite une rencontre accidentelle. Satan, pleinement éveillé, n'est rien d'autre que Rinko. Quand ses actions commencent à menacer tout le monde, Yuri devient la seule chance de le contrôler. Un démon avec l'esprit d'un enfant ayant un pouvoir presque illimité, cependant, commence à mûrir pour découvrir son but dans la vie, et alors que se passe-t-il ? Bien qu'il s'agisse déjà du vingt-troisième volume, et l'auteur elle-même dit au début que l'intrigue commence à devenir ennuyeuse, la série ne perd pas sa force et sa qualité. Blue Exorcist est toujours une bonne lecture. C'est toujours aussi captivant et intrigant, et elle alimente encore notre curiosité de lecture, car de nombreuses questions attendent encore ses réponses, bien que l'auteur nous donne habilement des informations. Actuellement, bien que l'intrigue principale soit passée à l'arrière-plan, les flashbacks qui se produisent sur les pages de ce volume s'avèrent très pertinents.

VERDICT

-

Si vous aimez les shonens, Blue Exorcist est une série à ne pas manquer. Le héros, le fauteur de troubles toujours affamé avec une stigmatisation du passé, est fortement inspiré par "Naruto" et "Dragon Ball". L'école, les relations entre les personnages, les sorts et les objets étaient associés à "Harry Potter" et à des œuvres similaires. L'ensemble n'était pas non plus exempt d'influences Pokémon, car il contenait des éléments de rassemblement, des créatures insolites qui peuvent être invoquées ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés