Real Account tome 17
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Shizumu Watanabe   
Dessin : Okushô

Real Account est un manga en douze tomes publié initialement au Japon aux éditions Kodansha. Une suite a depuis vu le jour, Real Account II, présentant l'histoire d'un point de vue alternatif. Au Japon, le réseau social Real Account, dit ReA, est devenu extrêmement populaire, à tel point que quasiment tout le monde dispose au moins d'un compte sur le système. C'est notamment le cas d'Ataru Kashiwagi, qui s'est inventé une toute nouvelle vie en ligne. Une double identité qui ne posait pas de problème jusqu'à ce qu'il se retrouve enfermé avec 10.000 autres personnes dans une immense salle virtuelle. Les utilisateurs sont liés les uns aux autres, et si un personnage perd dans ce monde virtuel, il y aura de terribles représailles dans la réalité ! Les candidats sont confrontés à l'absurde des réseaux sociaux, et la première épreuve sera d'ailleurs de survivre en conservant des followers. Il faut noter que ceux qui périront dans le jeu entraîneront la mort de tous leurs followers dans la réalité. Forcément, lors du premier exercice, le nombre d'amis virtuels risque de fondre comme neige au soleil. Ataru pourra compter sur sa sœur quoi qu'il se passe, son seul et unique soutien depuis la disparition de leurs parents. Parvenu à plusieurs reprises à contourner les règles imposées par Marble, Ataru a découvert en fin de partie que son frère supposé décédé est toujours vivant. Appelé Yuma Mukai, ce dernier va également subir le cruel châtiment de Real Account. Après bien des épreuves, les candidats encore en vie sont de retour dans le monde réel. Mais la situation s'avère plus délicate qu'escomptée ...

Ce tome dix-sept revient sur la vérité entourant le départ de Sayaka Shiiba du girl's band Milky Mint. La jeune femme aurait couché pour réussir mais en réalité, c'est sa collègue Chika qui a multiplié les relations d'un soir et qui l'a dénoncé auprès de la direction pour couvrir ses propres agissements. On comprend mieux pourquoi Sayaka (qui fait désormais équipe avec Ayame) n'est pas du tout favorable aux dénonciations imposées par le nouveau jeu de Marble. L'infâme Zui Zakura, vraisemblablement leader d'une secte virtuelle (la vagué de Noé) dont le visage est caché derrière un masque, est prêt à toutes les bassesses pour arriver à ses fins et il semble avoir Yuma dans son collimateur. Un défi d'actes indiscrets entre les deux protagonistes surgit environ à la moitié du tome, le problème étant que Zakura anticipe toutes les actions de son opposant car il prétend voir l'avenir ... ou plutôt il semblerait qu'il est accès aux données du Real Account. Même si la séquence est sombre, l'humour est manifestement très présent non pas que la scène soit hilarante mais plutôt parce que Yuma semble replonger dans la folie et qu'il se lâche complètement pour l'emporter dans une bataille à coup de post-its et de batte ! L'analyse des comportements découlant de l'addiction aux réseaux sociaux est très bien orchestrée, le dessin s'en sort plutôt bien avec un style très cohérent malgré des poses et des expressions parfois inquiétantes.

VERDICT

-

Real Account est une série qui s'attaque aux réseaux sociaux, en dénonçant les travers de la vie virtuelle. Une lecture, qui a choisi la voie du survival pour alerter le lecteur des problèmes d'égo mal placés. Ce tome dix-sept ne fait clairement pas dans la dentelle avec notamment une bataille acharnée entre Yuma et le gourou Zui Zakura. Mais finalement, il ne pourrait être que le sommet de l'iceberg ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés