Les Liens du Sang tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Décembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Shuzo Oshimi

Les Liens du Sang (Chi No Wadachi) est un manga toujours en cours de parution au Japon et qui a connu sept tomes à ce jour aux éditions. Jusqu'à présent, l'histoire dans le manga tourne autour d'une mère (Seiko) et de de son fils (Seiichi). L'intrigue commence par une scène de la vie quotidienne, la mère emmène son enfant en promenade, Seichi rencontre un petit chat blanc et le caresse. Mais le chat est mort ! Vient ensuite la question "Pourquoi les chatons meurent-ils ? " Avec le visage souriant "doux" de la mère. Puis l’histoire se poursuit jusqu'à onze ans plus tard. A désormais 13 ans, Seiiichi mène une vie tranquille avec sa mère et son père. Il joue avec ses amis, convoite une jolie fille de la classe et a un cousin (Shigeru) qui vient jouer avec chaque week-end. C'était comme ça jusqu'à ce que Seiko pousse Shigeru d'une falaise pendant un pique-nique et que Seiichi commence à paniquer, perdant presque sa capacité à parler pour protéger le secret de la mère. Depuis le début, ce manga a ouvert sa promesse qu'il sera très particulier par l'image d'un chat, à première vue plongé dans un sommeil paisible mais qui est en réalité mort. L'image du chat se répète souvent dans l'histoire, et il faut bien dire qu'elle hante beaucoup le manga. Bien que l'on ignore ce qui s'est réellement passé, à travers cette ouverture, l'auteur semblait donner un avertissement implicite au public : Il faut se méfier des apparences. L'apparence de la famille de Seiichi est lisse et harmonieuse. Cependant, même s'il ne s'agit que d'observer les activités très normales de la mère et de son fils (bavarder, se promener visite, manger en famille, ...), ces séquences procurent toutes un sentiment très étrange. Le sourire de la mère dans chaque chapitre est toujours décrit en détail mais il évoque un sourire narquois.

Le volume cinq semble être celui de l'émancipation pour Seiichi. Yuiko va lui permettre de se relever et à retrouver un certain espoir de jours meilleurs. Il est vrai que Yuiko est bien placée pour le comprendre, sa famille étant elle même pour le moins dysfonctionnelle mais pas à ce point ! Seiko n'apprécie pas cette relation et tente d'y mettre un terme, mais pour la première Seiichi tient tête à sa mère et s'enfuit avec sa camarade de classe. Mais où va t-il aller désormais ? Rentrer chez lui n'est pas une option, c'est pour ça que Yuiko lui propose de de venir dormir chez elle. La tension s'éloigne et l'encrage des planches s'en ressent. C'est presque une blancheur immaculée qui émane des pages où Seiichi évolue chez Yuiko, où il connaît ses premiers émois. Une parenthèse qui ne va sans doute pas durer tant il est difficile de décoller l'image de cette mère possessive qui ne va pas rester sans rien faire et qui occupe toujours les pensées de Seiichi, sans compter que le père de Yuiko entend également mettre son grain de sel. Il n'en demeure pas moins qu'une partie du tome va permettre de plonger dans l'esprit de Seiko et de voir qu'elle peut avoir des instants de lucidité sur son état, elle semble même sincère lorsqu'elle culpabilise. Une introspection sans doute sans lendemain néanmoins, et la fin du volume semble le prouver. L'auteur Shuuzou Oshimi est célèbre pour ses œuvres telles que Les Fleurs du Mal. Ses histoires sont principalement psychologiques, dramatiques et un peu sombres. Le style artistique semble assez traditionnel, mais il y a cette ambiance différente, comme si vous saviez que quelque chose ne va pas avec le style manga.

VERDICT

-

Bien que "Les Liens du Sang" ne soit pas associé à l'horreur, l'effroi qui s'exprime dans cette histoire choquera davantage le lecteur qu'une série horrifique. La chose effrayante à propos de cette histoire est peut-être qu'elle est construite par des circonstances qui peuvent se produire entièrement dans la vie quotidienne : une mère qui perd toute sa raison et fera tout pour garder son enfant dans ses bras. Dans ce tome cinq, nous sommes surpris par cette parenthèse inattendue dans le vie de Seiichi. Alors qu'il découvre l'amour avec un grand A, il trouve la force de résister à sa mère et de connaître enfin quelques instants de bonheur. Vers où va se diriger la suite de la série ? Le mystère demeure entier.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés