Wollodrin tome 6 : Celui qui dort (partie 2)
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Mai 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : David Chauvel
Dessin : Jérôme Lereculey
Couleurs : Lou

Quelques mois après la partie précédente, nous pouvons déjà tenir la fin de ce diptyque entre nos mains. Nous avions laissé le jeune nain Tridïk et le jeune elfe Haffanen dans la grotte à un moment crucial. Ils venaient d'être découverts par le groupe de nains à la recherche de Tridik. Ce n'est que grâce à l'intervention de Tridik et à sa capacité magique nouvellement découverte qu'il a pu sauver Haffanen. Tridik s'avère être l'héritier tant attendu du légendaire nain Bhaälzec, ce qui lui permet de révéler sa main manquante à des moments clés pour saisir une pointe de roche avant de tomber dans les profondeurs ou tenir une hache pour se battre. Tridiki et Haffanen sont chargés de rechercher les elfes disparus afin de rétablir la paix entre les deux peuples. Cette quête ressemble rapidement au célèbre livre de Tolkien. Un petit groupe (ici seulement deux personnes) parcourt un paysage impressionnant pour accomplir une tâche importante, lorsque quelques orcs et une araignée géante apparaissent sur scène, la ressemblance est totale !

Mais le scénariste David Chauvel fait plus que prendre une décision décisive de "sous le charme de l'anneau". Il construit soigneusement la relation entre le jeune nain et le jeune elfe en soulignant les différences d'éducation. Les elfes sont ainsi arrachés à leurs parents afin de pouvoir résister aux sentiments. Lorsque Haffanen tue un jeune orque parce qu'il est aussi un orque, cela suscite une vive protestation de la part du sensible Tridik. Juste au moment où vous pensez avoir affaire à une histoire simple qui se vide de son sang, Chauvel donne à l'histoire une grande tournure qui la rend à nouveau passionnante et originale ! Tout cela est agrémenté des fantastiques dessins et de la mise en page de Jérôme Lereculey.

VERDICT

-

Dans les quatre premières parties, nous avons déjà vu que les relations entre les elfes, les nains et les orques sont différentes dans Wollodrin que dans la plupart des récits fantaisy. Les orcs sont généralement là pour commettre un génocide et non pour verser des larmes, mais c'est clairement différent ici. Wollodrin reste une série forte et est un incontournable pour les amateurs de fantaisie classique.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés