Origin tome 7
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 27 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Boichi

Origin est une série en dix tomes initialement parue au Japon aux éditions Kodansha. Nous sommes en 2048. Le Japon est relié au continent eurasien par un chemin de fer transcontinental. La capitale, Tokyo, est devenue un creuset de criminels et de terroristes. Et ainsi, dans les ténèbres métropolitaines, une présence mystérieuse attaque et massacre des gens nuit après nuit ... Quelles sont ces "choses qui ne sont pas des humains" qui vivent cachées dans le monde ? Et juste qui est cette personne nommée Origin qui leur fait face ?

Si dans le volume six nous avons vu comment la confrontation entre Origin et le reste de ses frères robots a atteint son point critique, se terminant par la destruction de ces derniers, des installations d'Al Stadt, ainsi que par la libération de l'IA la plus intelligente de la planète, dans ce tome sept les choses reprennent leur cours avant d'affronter l'arc final de l'histoire. D'une part, nous avons Origin qui s'inquiète à nouveau de sa stabilité économique, qui souffre encore plus après avoir dû réparer les dégâts reçus à Kyoto... un problème auquel elle trouve une curieuse solution en se basant sur les conseils de ses collègues du monde des affaires : dessiner des manga coquins et les publier sur Internet. D'autre part, nous avons son retour au travail à l'AEE, où il doit faire face à toute une série de problèmes avec les humains toujours inconnus et mystérieux. Le premier problème est Mai Hirose, qui est inévitablement tombée amoureuse de notre protagoniste, ce qui est intolérable pour un être robotique comme lui. Désireuse de faire oublier Hirose et de refaire sa vie avec le reste des humains, Origin va décider de la rejeter et de lui faire mal au cœur, ne sachant pas qu'il est déjà bien meurtri par son horrible passé. Cela apportera encore plus de profondeur au personnage de Mai, en montrant beaucoup plus de nuances d'une fille qui semble innocente et simple, mais qui a vraiment beaucoup de couches de personnalité et de traumatismes qui la façonnent. Le second problème pour Origin est l'explosive Laura Fermi, dont la proximité sera utilisée pour rendre la pauvre Mai douloureusement jalouse... Mais une telle approche ne sera pas gratuite, et Origin verra comment l'énigmatique Laura rend ses canaux logiques complètement fous en se servant de son manque de transparence. Alors que la profondeur de la nature humaine confond de plus en plus le protagoniste, il sera affecté à l'équipe chargée d'étudier les restes des robots qui ont perpétré l'attentat de Kyoto, une excellente occasion d'enquêter par lui-même. Ce qu'il ne soupçonne pas, c'est que l'AEE et les humains avec lesquels il a été en relation ont beaucoup à voir avec les événements qui ont mis fin à la vie de son père...

VERDICT

-

Boichi nous conduit dans ce volume à ce qui semble être l'arc final de cette histoire, en tournant complètement autour des humains qui jusqu'à présent semblaient si... innocents et faibles dans cette histoire. À cela, il faut ajouter le soin extrême apporté à la représentation des corps, humains, robotiques et mécaniques, l'expressivité des visages et les environnements détaillés avec lesquels Boichi libère tout son potentiel, et sans lesquels son travail ne serait pas le même.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés