Promenade des Canadiens - Espagne, 1937
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Juin 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario et dessin : Carlos Guijarro

Charlie et un couple d'amis sont en vacances à Torre del Mar, près de Malaga, sur la côte sud espagnole. Entre plage, balades et restaurants, c'est la détente complète. Mais lors d'une promenade le long du front de mer, en bordure des falaises, sur ce qui est appelé maintenant la Promenade des Canadiens, les trois amis se demandent les raisons de ce nom. Celui-ci a été donné en hommage au docteur Norman Bethune, Canadien qui a apporté son aide à la population espagnole pendant la guerre civile. Mais Charlie, dont la curiosité a été piquée par une conversation qu'il a eu avec un vieil homme espagnol sur cette promenade, effectue des recherches plus poussées et découvre ce qui s'est passé en février 1937, quand Malaga a vu arriver l'armée de Franco à ses portes, obligeant la population à fuir et à se retrouver coincée sur cette route de bord de mer …

Si vous ne connaissez pas grand chose à la guerre civile espagnole, rassurez-vous, d'après l'auteur, il semble que les Espagnols ne soient pas plus au courant. Vous apprendrez notamment qui était Norman Bethune et ce qu'il a fait pour la population espagnole, et découvrirez bien sûr l'exode massif des habitants de la ville tentant d'échapper aux forces de Franco et qui vont se retrouver piégés sur cette route côtière allant à Almeria. Pour faciliter l'histoire, Charlie et ses amis vont rencontrer une vieille dame qui avait douze ans à l'époque de cet événement et qui a fui la ville en compagnie de sa famille. C'est donc elle la narratrice du récit : elle raconte ses souvenirs, l'ambiance qui régnait en ville, son père instituteur qui aidait à l'alphabétisation des soldats républicains, sa mère bénévole à l'hôpital, sa soeur ainée et elle qui restaient encore bien innocentes avant le terrible exode. Mais elle parle aussi de leur fuite, des massacres, de ce qui est arrivé à ses parents, à des amis, aux gens sur la route : c'était le début de la guerre moderne, où personne n'est épargné, où les civils sont autant en danger que les militaires et elle montre bien l'incompréhension générale de ces gens qui se retrouvent en péril. C'est un récit purement fictionnel car la narratrice n'est pas une personne réelle mais l'auteur s'est appuyé sur ses recherches pour raconter les faits de façon à coller au plus près à la réalité tout en lui donnant un aspect attachant et émotionnel car voir cette période à travers les yeux d'une petite fille est toujours plus marquant. A part que cela n'a que moyennement fonctionné : Autant nous apprécions découvrir les faits car c'est bien détaillé et bien expliqué et qu'on comprend bien ce qui s'est passé, autant l'émotion manque, peut-être parce que l'ensemble donne trop l'impression d'un cours d'Histoire. Le dessin est classique, réaliste, précis et fin, avec de la couleur pour les moments actuels et du sépia pour les moments du passé et de la guerre. Le graphisme porte le récit sans se faire particulièrement remarquer.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, c'est un album plutôt appréciable par son côté didactique et découverte d'une période méconnue mais qui nous a laissée assez tiède côté émotionnel alors que le sujet est pourtant tragique.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés