La tragédie brune
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 16 Mai 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Thomas Cadène
Dessin : Christophe Gaultier
Couleurs : Marie Galopin

En octobre 1933, le journaliste Xavier de Hauteclocque rejoint les bureaux de l’hebdomadaire parisien Gringoire. Il revient à peine d’Allemagne mais son chef veut qu’il retourne là-bas pour couvrir les élections législatives allemandes, pour lesquelles Hitler apparaît déjà comme le grand gagnant, car il connaît bien le pays et a des amis à tous les niveaux de la société. Je journaliste est convaincu que ce n’est qu’une parodie d’élections et qu’il n’y a rien à observer. Pourtant, dès le passage de la frontière, Xavier de Hautclocque se rend compte d’un changement depuis sa dernière visite datant d’à peine quelques mois. Arrivé à Berlin, il veut prendre le pouls de la population mais est témoin de quelques scènes effrayantes. Qui plus est, certains de ses contacts ne veulent plus lui parler et il se demande si c’est par peur ou par endoctrinement politique …

Le journaliste reporter Xavier de Hauteclocque, cousin du maréchal Philippe Leclerc de Hautecclocque, est ce qu’on appelle maintenant un lanceur d’alerte à part que peu de gens l’ont écouté à l’époque. Enfin si, certains l’ont bien entendu puisque la Gestapo l’a empoisonné en 1935, le trouvant trop dérangeant ! En disant cela, nous ne vous révélons rien car toutes ces informations sont précisées dans la préface de l’album. L’intérêt de cette lecture réside principalement dans la découverte de première main de la montée et de l’installation du nazisme dans les années 1930 et l’arrivée au pouvoir d’Hitler. Les mots repris au fil des pages sont ceux du journaliste, tirés tels quels du compte-rendu de sa visite en Allemagne, « La tragédie brune » publiée en 1934 sous la forme d’un fascicule d’une bonne centaine de pages. Ce texte est d’ailleurs disponible en ebook et un long extrait clôture l’album. C’est donc intéressant de voir qu’un témoignage majeur sur une époque charnière a pu rester ignorer de longues années (probablement qu’on n’était pas très fier de l’avoir ignoré à l’époque). Le graphisme est simple, sobre, s’inspirant de la ligne claire et avec des traits précis et un peu anguleux. Les tons sombres, souvent dans les bleus, les marrons, les verts, font merveille car ils sont totalement adaptés à l’époque et aux évènements. Les décors sont aussi soignés et servent souvent de transition entre deux villes, histoire d’alléger vaguement le propos et montrer qu’il y a encore de jolies choses à voir en Allemagne, même si la population, qui semble comme possédée, ne fait plus partie de ces belles choses-là. On voit aussi la peur qui s’installe, les tentatives de mise en place de techniques de survie (comment se faire oublier en suivant les directives, même si on n’est pas d’accord par exemple). Xavier de Hauteclocque, en tant qu’œil extérieur, est d’autant plus observateur et critique : il voit ce qui se passe et entend le dénoncer à son retour en France tout en essayant de ne pas mettre en danger ses amis sur place. Les arrestations sont si vite arrivées dans cette Allemagne sous la coupe d’Hitler et ses adeptes. C’est une lecture glaçante et instructive mais il est un peu décevant de ne pas découvrir comment le livre du reporter avait été accueilli en France : on sait qu’il a été publié mais les auteurs n’ont pas choisi de nous montrer plus avant la destinée de cette publication (il est donc difficile de savoir et de comprendre pourquoi elle n’a eu aucun impact dans la société française). A part ce bémol, voilà une lecture indispensable.

VERDICT

-

Un album terriblement lucide sur les années de catastrophe à venir. L' Allemagne se transforme sous les yeux effarés du journaliste français Xavier de Hautecloque.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés