Le masque aux mille larmes tome 1 : La mort marche avec moi
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 23 Août 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : David Chauvel
Dessin : Roberto Ali

La plaine de Mizushiro est le théâtre d'une sanglante bataille. Alors que quelques paysans affamés fouillent les corps sans vie, une magnifique jeune femme surgit de nulle part s'effondre sur la dépouille d’un combattant. La veuve propose alors un marché : elle s’offrira à celui qui l’aidera à ramener le corps de son fiancé mort jusqu’à leur village natal. Masamura se porte volontaire, puis, une fois le fiancé incinéré, propose de l’accompagner. Commence alors l’incroyable quête de Sadakïo : trouver le masque aux mille larmes qui, dit-on, lui permettra d’aller chercher son amour dans le monde des morts.

Ce premier tome nous décrit le voyage de Sadakïo et Masumura jusqu'au château. A la fin de l'ouvrage, Sadakïo est sur le point d'y entrer. Cet épisode s'avère très appréciable et nous sommes impatients de lire la suite (et fin) des aventures de Sadakïo. L'univers japonisant, les personnages et l'ambiance du récit sont très intéressants. Le personnage de Sadakïo s'avère obstinée et, par certains aspects, indifférente aux autres. Seul compte l'accomplissement de la promesse faite à son fiancé, son immense chagrin est le seul moteur de son comportement. La jeune femme est la recherche du fameux masque qui, selon la légende, peut le ramener à la vie. Elle sera accompagnée par Masamura, paysan curieux, débrouillard et bien plus que ça. On devine au fur et à mesure des retours en arrière son passé tragique. Il n'est pas ce qu'il parait et ce pour quoi il se fait passer (il semble d'origine noble). L'histoire signée David Chauvel se révèle parfaitement construite, tandis que le superbe dessin de Roberto Ali compose d'admirables paysages et de singuliers personnages.

VERDICT

-

Un joli album qui sera suivi d'un deuxième pour une histoire complète. C'est aussi une plongée "réaliste" dans le Japon médiéval dans lequel la pitié n'a pas droit de cité. On élimine sans ménagement (même dans son propre camp) pour survivre. Et quand l'amour s'en mêle, où peut-on s'arrêter ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés