We Never Learn tome 8
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 27 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Taishi Tsutsui

We Never Learn (Bokutachi wa Benkyou ga Dekinai) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu quinze tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Son père a toujours dit qu'un homme inutile devait s'efforcer d'être utile. C'est pourquoi, Nariyuki Yuiga, élève de terminale, s'est consacré à devenir un élève très performant dans son école, en dépit de ses mauvaises notes initiales. Afin de donner une vie meilleure à sa famille démunie, son objectif ultime est d'obtenir la nomination spéciale VIP, une bourse prestigieuse couvrant tous les frais de scolarité futurs des universités. Bien que Nariyuki puisse être un bon candidat, il est constamment éclipsé par ses camarades de classe Rizu Ogata et Fumino Furuhashi, respectivement en mathématiques et en littérature. À sa grande joie, Nariyuki reçoit la nomination, mais il y a un problème : il doit donner des cours à ses deux camarades de classe qui sont désespérément médiocres dans la matière qu'il doit leur enseigner. Pour aggraver les choses, c'est justement dans ce domaine qu'elles souhaitent poursuivre leur avenir. À l'approche du moment où il est temps de soumettre une candidature à une université, Nariyuki doit trouver une méthode de tutorat efficace pour les filles avant qu'il ne soit trop tard.

Le volume 8 de We Never Learn (chapitre 61 à 69) s'ouvre sur une "pratique d'interview".  Oui, les étudiants doivent être préparés à être interrogés par les établissements qu'ils convoitent ou qu'il désirent rejoindre, ils doivent donc apprendre à bien se vendre. La conseillère d'orientation scolaire, Mafuyu Kirisu, est la tutrice, et elle ne sera pas facile avec eux. Ensuite, c'est l'heure du festival de l'école Ichinose ; c'est l'heure des maisons hantées, des stands de nourriture et des chants. Lorsque la classe de Furuhashi décide de monter une pièce de théâtre, elle choisit "La Belle au bois dormant". Cependant, ils décident également que Furuhashi devrait jouer "La Belle au bois dormant", afin qu'ils puissent amener l'étudiant qui joue "le prince" à l'embrasser. Et leur cible pour ce rôle princier est Yuiga !  Six des neuf chapitres de ce volume (64 à 69) concernent le festival et les pitreries qui y sont liées, comme la vente d'udon, une conférence sur l'histoire de l'Empire romain (?), et le fait d'amener Furuhashi et Yuiga à s'embrasser. C'est l'une des rares fois où le créateur Taishi Tsutsui joue une histoire sur autant de chapitres. A noter qu'il n'y a presque aucun fan service dans ce tome, à l'exception des deux mini-histoires bonus.

VERDICT

-

Un volume huit très amusant. Si La plupart des chapitres de We Never Learn sont des épisodes autonomes de type sitcom, ce mini-arc d'histoires de festival scolaire est un pur délice à lire et un témoignage de l'attrait comique de cette série et des talents de Tsutsui.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés