Asebi et les aventuriers du ciel tome 8
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Février 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Taisuke Umeki

Asebi et les aventuriers du ciel (Asebi to Sora Sekai no Boukensha) est une série en dix times publiée au Japon aux éditions Tokuma Shoten. L'intrigue débute dans un monde céleste composé d'îles flottant au milieu des nuages. Les cieux ne sont pas dépourvus de danger, puisque des poissons-dragons, monstres gigantesques, y vivent et infligent de terribles dégâts aux vaisseaux qui s'approchent d'eux, au point de rendre les expéditions très difficiles sans l'assistance d'un gardien. Yû est l'un d'entre eux, et le manga débute lorsqu'il décide de partir à l'aventure avec Asebi, une jeune androïde. Son objectif est de découvrir l'antique île de Brant, capitale du légendaire archipel de Voldesia, et écrin de nombreux vestiges de la civilisation humaine à l'époque de son apogée. En possession d'une carte qui les mèneront à destination, Asebi et Yû font à présent face à Ghramm l'ouragan, bien décidé à faire main baisse sur la technologie de Voldesia. Pourtant Asebi souhaite plus que tout autre chose retrouver ce monde où elle est née et elle pourrait apparemment devenir une humaine pour de bon.

Ce nouveau tome reprend l'histoire où nous l'avions laissé il y a dix mois. Yû et ses amis ont réussi à se défaire des modules semi-guerriers Ayzen et Zayl de la section de sureté de Brant, mais non sans blessures. Asebi elle-même n'est plus la même puisqu'elle a perdu plusieurs éléments durant le combat. Contre toute-attente, Dahlia, ancienne ennemie, a donné certaines pièces pour reconstruire l'héroïne, alors que Dahlia demeurera temporairement dans une enveloppe chibi. Le groupe se prépare à un nouveau départ en direction de l'île-capitale, mais avant cela, il faudra panser ses plaies et s'entraîner au combat afin d'éviter une nouvelle déconfiture face à l'ennemi. Peut être que la prochaine fois, ils ne seront pas aussi chanceux. Ce huitième volume se révèle aussi fort calme en action, chacun vaquant à ses occupations et travaillant sur un nouveau navire. Il faudra également recruter de nouveaux compagnons de route (un focus est effet sur le gardien Glenn et l'ingénieure Nazuma) avant d'aborder la dernière partie du manga. Il se passe toutefois beaucoup de choses et chaque protagoniste connaît son moment de gloire. Certaines relations évoluent (notamment entre Dahlia et Asebi) tandis qu'il semble clair qu'une taupe se cache parmi nos héros. Sur le plan graphique, Taisuke Umeki signe ici sa toute première série rappelons-le. L'ensemble est relativement efficace, même si le dessin n'est pas spécialement détaillé et que quelques défauts de proportions se font parfois sentir. L'ensemble est en tout cas fluide et dynamique, l'univers inventif et les personnages bien campés. La série étant à présent terminée au Japon, peut être que le rythme de parution français sera plus soutenu dans les prochains mois ?

VERDICT

-

Asebi et les aventuriers du ciel revient dans un volume de transition qui marque la préparation de l'équipe avant le dernier acte, la conquête de l'île-capitale. C'est l'occasion de passer en revue les différents protagonistes, de faire le point, et de découvrir également quelques nouvelles têtes. Ce shonen demeure toujours aussi divertissant, le rythme est évident, et l'univers proposé dégage un cachet indéniable. Une série très agréable à parcourir.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés