Hi-Score Girl tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Janvier 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Rensuke Oshikiri

Hi-Score Girl (High Score Girl) est une série en dix tomes publiée au Japon aux éditions Square Enix. Nous sommes en 1991 et Yaguchi Haruo, élève de primaire, n'a que les jeux vidéo comme passion. Il n'est pas populaire à l'école et il n'est ni beau, drôle, gentil ni même amical. La seule chose qu'il a pour lui, c'est qu'il est doué pour les jeux d'arcade. Un jour dans la salle locale, il rencontre Akira Ono, une camarade de classe, populaire, intelligente, jolie et riche qui le détruit absolument à Street Fighter II. Il perd contre elle trente fois de suite, il ne peut la battre à aucun match. Haruo n'arrive pas à secouer Akira alors qu'elle le suit d'arcade en arcade tous les jours après l'école et le bat à chaque fois. Aussi étrange que cela puisse paraître, l'étrange duo tisse un étrange lien et une amitié improbable se développe ...

Dans ce quatrième tome, Haruo est encore perturbé depuis son échec à rentrer dans le même lycée que Ono. Pour ne rien arranger, le jeune homme accuse une petite perte de confiance en lui-même avec la perte drastique de son niveau en combat (virtuel) après avoir évité les salles d'arcades pendant un petit moment. Nous avons aussi Ono qui subit de plus en plus de pression jour après jour, ainsi que Hidaka qui passe à la vitesse supérieure avec Haruo. Le style artistique devient un peu plus uniforme mais conserve son caractère unique, et le monde du jeu vidéo se développe parallèlement à son spectre social. L'histoire s'achemine vers un ensemble d'arcs plus large, par opposition à la sensation plus épisodique du premier volume et la transition semble tout à fait naturelle. Bien que l’histoire soit assez simple, sa complexité est vraiment surprenante compte tenu du type de spectacle qu'elle représente. C'est quelque chose qui vous prend au dépourvu et vous attire, désirant voir ce qui se passera ensuite. L'une des choses que ce manga fait le mieux, c'est de communiquer ouvertement les sentiments de chaque personnage aux lecteurs, mais pas aux autres personnages. Bien sûr, la série ne traite pas uniquement de romance sérieuse… elle mêle son récit à la culture du jeu vidéo des débuts des années 90, en particulier Street Fighter II. La pure nostalgie d'aller dans une salle de jeux électroniques, de jouer à tour de rôle et de perfectionner vos talents pour devenir le meilleur est tout aussi importante que le côté romantique de la série. Il y a même parfois la technique nécessaire pour comprendre le fonctionnement des différents personnages ou certains mécanismes de jeu eux-mêmes. Hi-Score Girl est une série qui s'intéresse autant à son histoire de jeu qu'à son histoire d'amour. Lorsque les deux facettes sont traitées avec le même respect, comme dans cette série, vous obtenez un sentiment intangible de bonté en regardant tout cela se dérouler ! Hi-Score Girl pourrait pourtant être l'un de ces mangas qui passent sous les radars de beaucoup de gens à cause du style de dessin et de la prémisse. Ne laissez pas cela vous décourager, l'histoire  est intéressante et ses personnages attachants.

VERDICT

-

Si vous pensiez que Otaku Otaku était un formidable maillon de la culture et de l'amour otaku, alors vous pouvez prendre ce sentiment et ajouter de la nostalgie et un thème plus léger et vous obtiendrez Hi-Score Girl. C'est un hybride étonnant d'une histoire d'amour mélangée à la culture du gaming du début des années 90. Cela vous fera rire, pleurer et déclenchera un sentiment de nostalgie évident si vous étiez né lors du deuxième âge d'or du jeu vidéo. Ce quatrième tome s'avère toujours au top avec ses innombrables références qui raviront les aficionados et nostalgiques des jeux rétro tout en restant abordable aux néophytes.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés