Eden tome 1 : Retour au monde perdu
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Décembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario et dessin : André Taymans

Résumé : "Ils avaient rêvé du paradis sur terre ... Ils vont connaitre l'enfer!" 1970. Kathy Malone, la petite-fille du journaliste Edward Malone qui avait accompagné le professeur Challenger à la découverte du "monde perdu", se met en tête de retrouver ce fameux "monde". Elle a mis al main sur les carnets de son grand-père décrivant tout ce qu'il avait vécu. Elle part avec une bande de hippies fêtards à la recherche de l'Eden sur terre, bien décidée à y installer une communauté, loin des tumultes de la société de consommation. Mais Kathy, fraichement diplômée en paléontologie, se garde bien de parler des montres préhistoriques, dinosaures, allosaures et autres ptérosaures décrits dans les carnets de son grand-père. La découverte de tels animaux constituant le Graal pour tout paléontologue qui se respecte ! Toute la petite bande (ils sont six, trois garçons, trois filles) se retrouvent à Rio de Janeiro pour le grand départ. Ils embarquent à bord de deux vans Volkswagen pour un périple de trois semaines à travers la campagne puis le jungle.

Suite assumée du roman Le Monde Perdu (1912) d'Arthur Conan Doyle, cette histoire conçue comme un feuilleton de trois épisodes se laisse lire comme une agréable balade sur un sentier GR parfaitement balisé. Pour l'instant, André Taymans entraîne son héroïne, hippie délurée, aussi bien sur les traces du roman susnommé (bébêtes jurassiques à la clé) que sur celles de Jules Verne (Voyage au centre de la Terre) voire d'Edgar P. Jacobs dans Le Rayon U (1942). Même si cette plongée (visiblement sous substance pour le plupart des protagonistes) dans la jungle amazonienne demeure aussi sympathique que divertissante (le côté pulp sans doute), le lecteur affamé d'aventures par procuration attend un peu plus d’un auteur dont les intrigues habituelles comportent un peu plus de peps (pour utiliser une terminologie à modernité différée) que celle-ci. Souvent plus drôle et légère que Caroline Baldwin du moins au départ du récit, l'histoire à mesure qu’elle se déroule vire doucement à la tragédie. André Taymans semble donc parfaitement savoir où il emmène son petit monde. Tant mieux. Son trait demeure un peu épais au fil des pages (plus encore qu’avec sa brune détective), peut-être parce qu’il travaille sur des planches en plus petit format que celui de la publication. Néanmoins, compte-tenu de cet aspect et de la taille effective de l’album, un format plus petit aurait certainement mieux convenu à l'histoire afin de gagner en dynamisme et en fluidité.

VERDICT

-

Ce premier tome d'Eden débute une bonne série B avec beaucoup d’attentes lectorationnelles pour la suite comme le fol espoir d'un renouvellement du genre.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés