FRNCK tome 6 : Dinosaures
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Janvier 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Olivier Bocquet
Dessin : Brice Cossu
Couleurs : Yoann Guillo

Résumé : Nous sommes dans les années 70... Le hasard (et une bande de mecs un peu lourds) provoque la rencontre entre Anoukis et Francisco. Ce dernier, adepte de spéléologie, lui fait découvrir ce sport et c'est lors d'une de leurs sorties qu'ils tombent sur le téléphone portable de Franck et son message désespéré... Pendant ce temps (euh...) en pleine préhistoire, Kenza et Franck ont découvert deux énormes œufs de dinosaures. Des semaines de nourriture pour toute la tribu ! Mais l'éclosion va les forcer à revoir leurs plans. Pourtant, croyez-le ou non, la plus grande menace pour Franck et Kenza, ce n'est pas une maman dinosaure furieuse mais plutôt un cannibale, manchot, plein de haine, qui les poursuit inlassablement. Un type redoutable, malgré son physique de gringalet...

A vrai dire, ça se complique dans la simplification. Ou bien faudrait-il plutôt dire est-ce que la situation se simplifie dans la complication ? Les deux se vérifient en tout cas avec un retour tonitruant de l’avenir dans le passé. A moins que ce ne soit le passé qui atterrisse dans l’avenir. Bref il faut d’autant mieux suivre l’intrigue générale qu’à ce stade de l’histoire Olivier Bocquet choisit de volontairement complexifier son récit. Après avoir joué sur des repères préhistoriques totalement balisés, il joue à présent avec les boucles temporelles en donnant l’agréable impression qu’il existe une logique intrinsèque à celles-ci. Il va quand même falloir maintenir cette logique sur la longueur pour conserver la cohérence globale de l’œuvre. Pas de panique cependant : le récit se comprend parfaitement, même pour le lecteur qui ne maîtrise pas complètement les concepts de la relativité général et/ou restreintes en allemand dans le texte (à peine le lecteur maîtrise-t-il d’ailleurs la table de 5) Brice Cossu excelle toujours dans son dessin pour animer cet univers aussi inquiétant qu’attachant, avec cette fois-ci une touche plus contemporaine qui lui permet d’affiner et d'affirmer sa palette graphique, en tentant de nouveaux effets aussi bien sur les décors que sur les échelles de taille de certains personnages.

VERDICT

-

Un volume six où les auteurs s'amusent avec les paradoxes temporels. Le mystère s’épaissit avec talent, même s'il ne faudrait cependant pas que la suite des événements commence à perdre le lecteur faible d’esprit comme il le fut en son temps avec la cryptique série Lost.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés