J'ai perdu mon corps
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 06 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Jérémy Clapin.

Résumé : À Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s'échappe d'un labo, bien décidée à retrouver son corps. S'engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d'embûches et des souvenirs de sa vie jusqu'au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d'une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...

Auréolé de deux César (Meilleur film d'animation et Meilleure Musique), J'ai Perdu Mon Corps réussi la prouesse s'entremêler deux temporalités : le récit initiatique du jeune Naoufel et celui de sa main, devenue autonome. Sur fond de romance, dans et sur les toits d'un Paris rarement aperçu de la sorte (entre des barres d'immeubles désaffectés et dans les souterrains d'un métro devenu monstrueux), la poésie du film surprend, tant grâce à son procédé d'animation artisanal que dans l'histoire à taille humaine qu'il nous propose. Il est question de destin, celui qui reliera deux personnes que tout semble opposer et bien sûr, celui qui essayera de ramener une main à son propriétaire. L'animation elle-même semble avoir moins d'images que d'habitude, mais peu à peu vous vous y habituez et commencez à l'aimer, en particulier la palette de couleurs pastel qui donne un air de réalisme contemporain et urbain. Mais ce n'est pas le point fort. Ce qui nous a le plus enchanté, c'est l'histoire, la façon dont elle est racontée. Les dialogues sont excellents, mes personnages sont plus réels que de nombreux films dans lesquels nous voyons des acteurs devant nous sur des caméras haute résolution. L'animation parvient à être sale et trop propre, car la vie est comme ça, pleine de mauvaises choses qui se passent pendant que quelqu'un essaie pour la première fois la nourriture qui deviendra leur préférée. Le film n'essaie pas d'expliquer tout ce que vous voyez, et cela captive beaucoup, il y a des scènes qui ressemblent à des "hallucinations" et des moments de réflexion irréalistes. L'animation française atteint ici, grâce au savoir faire du studio XILAM une sorte d'apogée dans sa façon presque arrogante de mettre l'image dessinée au service de son récit. Récemment sorti en vidéo, ce petit chef d'œuvre est un immanquable pour tout passionné.

VERDICT

-

Nous accompagnons une main (juste la même main) qui veut retourner au garçon / corps auquel elle appartient. Voilà. J'ai perdu mon corps est créatif, charmant, ambitieux, risqué, poétique et ... français.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés