Love under arrest tome 8
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario et dessin : Maki Miyoshi

Love under arrest (P to JK) est un manga toujours en cours de parution au Japon et qui a connu quatorze tomes à ce jour aux éditions Kodansha. Kako a été invitée dans une soirée organisée par la grande sœur de son amie Mikado et les adolescentes ont pour consigne de se faire passer pour des filles de 22 ans avant de ne pas avoir d'ennuis. Seulement voilà, Kako fait la connaissance de Kôta, 23 ans, et un fort lien se développe très rapidement entre eux. Le lendemain, elle apprend que Kôta est en réalité un jeune policier sorti de l'académie. Ce dernier réalise lui même que Kaho est encore lycéenne et qu'elle n'a que des 16 ans. Il décide ainsi de prendre ses distances, mais Kako continue de lui faire des avances et se retrouve accidentellement blessé en le protégeant. Kôta a finalement accepté de laisser parler ses sentiments et de faire face aux complications d'une relation nouée entre un policier et une lycéenne ... à tel point que le jeune couple est dès à présent marié même si la nouvelle ne sera officielle que lorsque Kako aura obtenu son diplôme. Love under arrest n'est pas un shojo traditionnel, l'amour impossible entre Mikado et Kôta est évidemment propice à des moments touchants, mais on retiendra surtout le caractère comique de l'histoire. Kôta affiche un comportement totalement différent selon qu'il soit en service ou non, on pourrait presque le penser bipolaire c'est dire.

Love under arrest poursuit et résout la saga de Mikado et Jiro. S'il fait un bon travail en montrant le lien entre eux, il a moins bien réussi à montrer l'amitié entre Mikado et Kako. La dernière fois, cela nous a rappelé les deux stars de la NANA et la façon dont elles se soutiennent mutuellement. Malheureusement, le volume huit décide de baisser le rideau avant que Kako ne puisse parler à Mikado. Elle pleure et... Kako s'inquiète pour le cadeau d'anniversaire de Kota. En fait, toute la randonnée vient d'être abandonnée. Mikado veut voir Kako et puis... la fin. Vu que la mère de Kako a poussé sa cuisine sur tous les amis et la famille de sa fille, nous avons pensé que nous pourrions au moins avoir une dernière scène, peut-être en donnant un bon repas à Mikado alors qu'elle laisse son béguin pour Jiro s'en aller. Mais le plus gros problème, c'est que ce volume semble court. Il ne fait que dix, voire vingt pages de moins que les autres, mais il semble beaucoup moins long que cela. Il y a quatre chapitres, mais les deux premiers concernent Mikado et Jiro et les deux suivants l'anniversaire de Kota et l'appel téléphonique qu'il reçoit. Nous avons déjà expliqué la première moitié, pour la deuxième partie, il y avait comme plusieurs points d'intrigue qu'il a passés au crible, et aucun d'entre eux n'a reçu toute l'attention : "Kako veut un travail"; "Elle est témoin d'un vol à l'étalage"; "Kota s'inquiète pour l'avenir de Kako"; "La mystérieuse Yui Sendo"; "La sœur de Kota"; "La relation de Kota avec ses parents" et enfin "Kako passe la nuit chez la famille de Kota quand sa sœur n'est pas là".

Certaines de ces questions (comme celle de savoir si Kako devrait suivre des études supérieures) seront probablement réexaminées dans le futur, mais c'était comme si le manga se promenait comme les adolescents dans un centre commercial. Par exemple, Kako a-t-elle déjà trouvé un emploi ? A-t-elle refusé ? A-t-elle été rejetée ? Qui sait ? Même pendant la première partie, Heisuke a finalement eu le courage d'appeler Kako, et bien qu'elle ne veuille pas lui parler devant Kota, lui a-t-elle dit après ? Nous supposons qu'elle ne l'a pas dit à son mari, et il aurait été appréciable que l'auteur explique pourquoi. Kako se dit que Heisuke n'est "qu'un ami", mais ça ne lui donne pas bonne mine si elle l'a caché. Kota se rend vulnérable ici, et elle devrait faire de même. Si ce n'était pas le fait qu'on ne voit pas souvent de l'extérieur le fait qu'un ami d'enfance doive se mettre à l'écart - et ce, tout en essayant de donner la priorité aux sentiments de son béguin - nous aurions donné un score plus bas à cette affaire. Les sujets abordés sont ceux auxquels nous nous attendions et que nous aurions voulu voir dans une série comme Love under arrest, mais la présentation n'était pas bonne.

VERDICT

-

Les sujets abordés sont ceux auxquels nous nous attendions et que nous aurions voulu voir dans une série comme Love under arrest, mais la présentation n'était pas pleinement satisfaisante. Ce tome huit marque un léger repli dans la saga, le récit étant quelque peu dilué dans des considérations anecdotiques.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés