Black Badge
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Matt Kindt
Dessin : Tyler Jenkins
Couleurs : Hilary Jenkins

A première vue, Black Badge ressemble à l'histoire d'un groupe de scouts en voyage spécial en Corée du Sud. Mais Matt Kindt et Tyler Jenkins, l'équipe derrière Grass Kings, se retrouvent pour une nouvelle série de Boom Studios consacré à une branche d'élite top-secrète de scouts chargée par le gouvernement d'effectuer des missions secrètes. Parmi leurs organisations qui fonctionnent comme des escadrons de la CIA, les Black Badges sont l'élite ; les meilleurs des meilleurs. Ils sont craints même par les autres insignes. Les missions qu'ils entreprennent sont dangereuses, et elles ne feront qu'empirer lorsque l'attention de leur chef sera partagée entre les objectifs de leur mission et la recherche d'un membre perdu de l'équipe. Un membre de l'équipe qui a disparu il y a des années, présumé mort.  

La série porte un regard obsédant sur la politique étrangère, les guerres culturelles et l'isolationnisme à travers la lentille des enfants qui savent qu'ils doivent réparer le monde que les adultes ont brisés. La couverture met très bien en scène le thème et l'atmosphère, ce que certaines bandes dessinées ne font pas. Ainsi, dans la veine d'une série d'agences d'espionnage, cette série de douze numéros met en scène une équipe de jeunes protagonistes imprégnés d'une conspiration constante, luttant contre la sédition au sein de leur propre organisation et devant accepter des missions qu'aucun adulte ne pourrait entreprendre (un peu comme des bérets verts). C'est une excellente prémisse et qui soulève immédiatement des questions éthiques car l'équipe n'est pas informée de ce que sa mission est vraiment censée accomplir. Alors que certains membres sont prêts à accepter les ordres  sans hésitation, les objections de Willy sont fondées. Suivriez-vous aveuglément les ordres quelles que soient leurs conséquences ? Bien que la série soit parfois difficile à suivre, le final apporte une conclusion claire et affirmative.

L'artiste Tyler Jenkins livre des pages bien rythmées qui créent de la tension à mesure que le problème progresse. Les expressions faciales sont réduites au minimum parmi les membres expérimentés de l'équipe, tandis que les expressions de Willy sont beaucoup plus perceptibles. Mieux, les protagonistes semblent posséder des qualités et des motivations cachées pour participer à l'équipe Black Badge. Nous apprenons progressivement leurs domaines d'expertise par l'utilisation subtile par Tyler d'indices du langage corporel au fur et à mesure que la mission se déroule. Le dessin est vraiment enthousiasmants, les environnements sont vivants et riches et l'ensemble du comics transmet subtilement beaucoup d'informations sans qu'il soit nécessaire de remplir la page à l'excès. Les couleurs de Hilary Jenkins respirent avec un optimisme juvénile (l'effet pastel) dans les personnages et leur environnement. Il sert également de camouflage parfait pour les intentions, les implications et les résultats plus sombres de la mission de l'équipe. Les flashbacks sont rendus en deux couleurs simples pour contraster avec le présent vibrant, et les situations dangereuses sont indéfectiblement colorées avec le même calme qu'une randonnée à travers les bois. Le lecteur se perd consciemment dans l'ambiance générale de cette aventure. L'épilogue peut sembler un peu abrupte dans l'ensemble, mais c'est peut être parce que nous aurions aimé en savoir plus sur ce monde. Il y a encore quelques questions en suspens, mais il n'est pas déraisonnable de penser que nous pourrions encore retrouver ses protagonistes quelque part dans le futur.

VERDICT

-

Cela ne surprendra personne, Black Badge est une nouvelle réussite de l'équipe créative derrière Grass Kings, une histoire étonnante mais effrayante de quatre jeunes individus qui se rendent aux quatre coins du monde pour des missions d'espionnage. C'est un récit étrange et parfois drôle qui n'est pas moins sombre pour sa représentation du lavage de cerveau et de la formation des jeunes à une fidélité aveugle. A recommander.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés