The Wonderful 101 Remastered
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4
Date de sortie : 03 Juillet 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Une équipe de héros du monde entier doit S'UNIR pour protéger la terre des envahisseurs extraterrestres vicieux !

Viewtiful 101.

La Terre est en danger ! Les aliens Geathjerk sèment le chaos dans Blossom City et aux quatre coins de la planète. Développé par Platinum Games, The Wonderful 101 Remastered vous propose de repousser l'envahisseur avec un groupe de super-héros masqués haut en couleurs. Ce titre paru sur Wii U en 2013 n'a pas du tout été un succès commercial (c'est même l'une des plus faibles ventes Nintendo sur la console) mais Kamiya semble très attachée à cette production au point de lancer un Remaster pour les supports actuels via Kickstarter. Bref, Will Wedgewo, professeur à l'école élémentaire de la ville, incarne Wonder Rouge, le leader des Wonder 100 (le cent-unième héros étant le joueur). A ses côtés, on retrouve Eliot Hooker, officier de la police de Los Angeles, le Wonder Bleu. Au fil de la partie, différents personnages excentriques se joindront à vous, parmi lesquels six protagonistes ayant la possibilité d'utiliser un pouvoir d'Unimorphisation particulier qui leur permet de se regrouper et de se métamorphoser en armes puissantes. Le Wonder Rouge peut aussi contrôler la Morpho Main (une main géante), le Wonder Bleu dirige la Morpho Lame (une épée gigantesque), le Wonder Vert pourra quant à lui créer le Morpho Revolver, le Wonder Rose un fouet, le Wonder Jaune un marteau, le Wonder Blanc utilisera des griffes et le Wonder Noir des bombes. En utilisant l'Uniformisation, accessible via le stick droit de la manette (ou en dessinant directement sur l'écran tactile en mode nomade), vous pourrez également recruter des citoyens dans votre armée de héros (certains étant également des Wonder), mais aussi déverrouiller des portes ou activer des interrupteurs. Une technique qui demande cependant de l'énergie.

En début de partie, le procédé n'apparaît pas toujours très naturel, notamment si vous jouez en mode portable, car la sélection de chaque arme nécessite de dessiner une forme particulière, et avec peu de recrues dans ses rangs, il n'est pas simple de tracer un Z par exemple, sans compter la lisibilité réduite du fait de l'absence de double-écran. En effet, sur Wii U, certaines séquences mettaient en effet en avant le gameplay asymétrique avec un angle de vue différent sur le téléviseur et la manette. Dans ce Remastered, la solution d'image dans l'image pour les séquences à double écran de la version Wii U n'est pas idéale, bien qu'elle permette d'inclure ces moments, et vous avez au moins la possibilité de redimensionner et repositionner la superposition. Chaque mission réussie, vous pourrez vous rendre à la boutique Wonderful Mart pour dépenser votre Cosmofortune empochée lors des batailles. Au menu l'amélioration des métamorphoses, des Unimorphisations complémentaires, des combos additionnels ou encore des objets de soin. A plusieurs reprises dans la campagne principale, on retrouvera des phases en temps limité, non pas de QTE, mais nécessitant d'employer rapidement une Uniformasation. Afin de voler au secours de la veuve et de l'orphelin dans ce jeu d'action frénétique façon comic books, vous découvrirez aussi des séquences transitionnelles plutôt distrayantes.

Un remastered vraiment ?

Le jeu d'Hideki Kamiya assure le spectacle et affiche un graphisme très coloré ainsi qu'un character design complètement déjanté. Véritable hommage aux super héros, The Wonderful 101 a choisi une vue aérienne pour mieux appréhender son action, et on ne détecte pas trop de problèmes de visibilité, excepté certaines caméras parfois un peu basses. Les effets visuels n'ont pas vraiment bougé depuis la mouture Wii U, les performances sont étonnement moins bonnes  sur le dock qu'en mode portable, les environnements rappellent quant à eux les univers des comics mais avec une touche très japonaise pour l'aspect des ennemis. Cet aspect déjanté se retrouve également dans les dialogues (voix en anglais, textes en français)) avec beaucoup de sous-entendu, et des héros qui disposent d'un caractère bien trempé. Un brin délicate au commencement du jeu, la jouabilité montre tout son talent au fil des minutes. L'action ne manque pas, et les enchaînements s'avèrent d'une grande fluidité bien que des ralentissements demeurent sur Nintendo Switch.

La durée de vie occupera une bonne quinzaine d'heures de jeu en mode normal, les missions étant étonnamment longue. En cas d'avarie, le titre demeure tolérant, et on retrouve beaucoup de points de passages au sein des niveaux. Par contre, la récompense pour avoir tenu vos objectifs sera fortement compromise si vous mettez trop de temps à finir le niveau (la médaille de platine se transformera en plastique). En plus du mode Histoire en solo, vous pourrez jouer avec quatre amis pour vous affronter et comparer vos scores dans des arènes, dans le mode Opérations Wonderful. Vous pourrez alors partager vos exploits facilement via la fonction capture d'écran. Notons que du contenu additionnel inédit est prévue, mais pour le moment, nous ne sommes pas loin du copier/coller de la version Wii U avec juste une rustine pour adapter le gameplay asymétrique de l'original.

VERDICT

-

Lors de sa sortie initiale, The Wonderful 101 était un jeu d'action particulièrement dynamique et novateur, utilisant avec brio les capacités de la Wii U. Ce "Remastered" s'avère finalement très proche de l'original et ses défauts sont toujours bien présents, sans compter les quelques compromis faits pour accueillir les décors à double écran de la version Wii U. On pourra également lui reprocher quelques problèmes de caméra et un enrobage peut être pas assez grand public, mais les combats s'y montrent intenses, l'univers décrit est joyeusement déjanté et la réalisation y demeure efficace.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés