The Red Rat in Hollywood tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Février 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Osamu Yamamoto

The Red Rat in Hollywood (Akagari : The Red Rat in Hollywood) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu cinq tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. En 1947, la guerre froide commence à s'intensifier et les communistes sont ardemment traqués par le patron du FBI (J. Edgar Hoover) et la House Committee on Un-American Activities (une commission d'enquête de la Chambre des représentants des États-Unis), notamment au sein de l'industrie du cinéma. Les "Dix d'Hollywood" sont les dix producteurs, auteurs et/ou réalisateurs qui ont été condamnés pour avoir refusé de répondre aux questions de la commission et ont été inscrits sur une liste noire dans l'industrie. Il s'agit d'Alvah Bessie (scénariste), Herbert Biberman (scénariste, réalisateur), Lester Cole (scénariste), Edward Dmytryk (réalisateur), Ring Lardner Jr (journaliste, scénariste), John Howard Lawson (scénariste), Albert Maltz (scénariste), Samuel Ornitz (scénariste), Adrian Scott (scénariste, producteur) et Dalton Trumbo (réalisateur, scénariste, romancier). Au final, plus de trois-cents artistes qui ont été boycottés par les studios (réalisateurs, acteurs et particulièrement scénaristes). Si certains décident de quitter les États-Unis (Charlie Chaplin le premier), d'autres travailleront sous un pseudonyme. En 1949, lorsque les juges libéraux de la Cour suprême sont éliminés les uns après les autres, les membres du "Hollywood Ten" se dirigent vers la prison.

Au fil des pages de ce cinquième tome, nous retrouvons Marilyn Monroe, qu'on peut voir sur la couverture, Marlon Brando ou Kim Hunter qui a gagné en 1952 l'Oscar du second rôle pour son interprétation de Stella dans "Un tramway nommé désir". Ce manga reste exigeant, nous offrant une plongée dans le maccarthysme, la chasse aux sorcières, avec une récréation de l'atmosphère propre aux années 1950. Ce volume est centré sur la figure du réalisateur Elia Kazan. Nous n'en dirons pas plus, bien que les faits soient connus par tout passionné d'histoire, pour ne rien dévoiler de l'intrigue car le mangaka respecte en grande partie les faits historiques mais y mêle un peu de fiction. Il parvient surtout à donner à ce que subit Kazan dans les premiers chapitres de ce cinquième volume l'allure d'un court thriller. Si vous aimez l'histoire, avez envie de vous replonger dans les événements qui ont secoué le monde en 1953, n'hésitez pas à découvrir cette série richement illustrée et documentée, avec des notes de l'auteur en fin de volume pour corriger les quelques libertés prises avec la grande Histoire. Le manga a nécessité beaucoup de travail de documentations, même si beaucoup d'éléments sont uchroniques (ils sont clairement exposés dans la postface)

VERDICT

-

Extrêmement bien documenté, The Red Rat in Hollywood nous immerge dans l'histoire du cinéma de la fin des années 1940 / début des années 1950, lorsque le sénateur Joseph McCarthy mène une véritable chasse aux sorcières au sein d'Hollywood. L'anticommunisme bat alors son plein. Après s'être attaquée aux "Dix", la Commission sur les activités anti-américaines se focalise désormais sur un grand maître du cinéma : Elia Kazan.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés