Baltzar, la guerre dans le sang tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Nakajima Michitsune

Baltzar, la guerre dans le sang (Gunka no Baltzar) est un manga toujours en cours de parution au Japon et qui a connu douze tomes à ce jour aux éditions Shinchosha (un spin off a également débuté). À une époque où la paix n'est qu'un moment pour préparer la prochaine guerre, un officier décoré d'un pays qui applique un tel principe, le pays de Weissen, le major Baltzar est envoyé dans un pays allié voisin comme ... un instructeur scolaire ? Malgré tous ses efforts pour gravir les échelons dans l'armée, il commence à s'interroger sur l'orientation de sa carrière lorsqu'il arrive à l'académie militaire où il est affecté à l'instruction. Pire encore, ce pays, Baselland, a une histoire de manifestations anti-guerre. Balzer se retrouve coincé avec une jeune armée dont la plupart des membres n'ont jamais combattu dans la bataille et à la tâche de bien les enseigner, sans pour autant renverser la famille royale. Gunka no Baltzar est rempli de bonté militaire à l'ancienne, de politiques royales et militaires, de psychologie de la guerre et d'un portrait lent mais détaillé d'un instructeur un peu antihéros enseignant une nouvelle et jeune armée dans un cadre européen.

L'intrigue de "Baltzar" se passe dans un XIXème siècle recréé : une ambiance qui rappelle le jeu "Risk" ou les guerres napoléoniennes. Le commandant Baltzar est envoyé par l'empire du Weissen dans une école militaire d'un pays allié, le Baselland. Bernd Baltzar doit parvenir à moderniser l'armée et à former les jeunes recrues tout en sauvant sa peau au milieu des complots et des manipulations au sein de la famille royale. On suit également la vie de plusieurs cadets. L'ensemble est très bien écrit, avec une plongée dans la Révolution industrielle, fût-elle recréée comme dans un roman de fantasy (pré steampunk ?). Le troisième tome de cette fresque simili-impériale et prussienne s'avère une réussite. Les illustrations sont impeccables, la traduction d'Olivier Debaudre aussi : c'est à souligner parce que le registre est plutôt soutenu, avec du vocabulaire militaire et technique, mais le traducteur s'en sort haut la main. Les deux premiers tomes mettaient en scène le cadre et les personnages, mais dans le troisième tome, aucun temps mort et l'auteur annonce que dans les tomes quatre et cinq, l'histoire progressera à un rythme encore plus soutenu.

VERDICT

-

Si vous aimez le manga "Moriarty", "Baltzar la guerre dans le sang" a toutes les chances de vous plaire aussi avec son côté dix-neuvièmiste et stratégique. La tension grimpe crescendo au fil des épisodes.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés