Act-Age tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Tatsuya Matsuki
Dessin : Shiro Usazaki

Act-Age est une série toujours en cours de parution au  Japon et qui a connu dix tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Le personnage principal de cette histoire est Kei Yonagi, une étudiante plus pauvre qu'un rat qui s'occupe de Rui et Rei, ses deux petits frères dont elle doit prend soin depuis la mort de leur mère, la seule famille qu'ils avaient après le départ de leur père, lui aussi décédé. Le problème est qu'en plus d'être pauvre, Kei ne  cesse de perdre ses emplois et la nourriture se fait de plus en plus rare à la maison. Au milieu de sa recherche de travail, elle s'inscrira à une audition où elle exploitera son grand don : être une actrice méthodique. Le problème est qu'elle est tellement immergée dans son rôle, à travers ses souvenirs, que la frontière entre fiction et réalité commence à s'estomper, ce qui effraie les producteurs. Cependant, son talent attire l'attention de l'excentrique réalisateur Sumiji Juroyama, qui est prêt à prendre le risque d'exploiter son talent. Ainsi commence une collaboration compliquée mais fructueuse qui amènera Kei dans les coulisses, à la découverte des multiples visages du monde du théâtre.

Le premier volume se termine par l'apparition de celle que nous savons être la rivale de notre protagoniste, une fille qui agit dans sa vie quotidienne en gardant sur ses épaules l'image que tout le monde veut. Dans ce deuxième volume, nous trouvons de nombreux autres personnages qui, bien qu'ils soient également acteurs, ne sont pas si désireux d'éclipser Kei, mais plutôt de devenir ses amis ou même d'apprendre d'elle, surtout lorsque les protagonistes sont conscients de la façon dont Kei joue, puisqu'elle ne joue pas du tout, elle vit simplement la scène comme si elle était réelle, s'impliquant tellement dans le rôle qu'elle dépasse même des niveaux insoupçonnés. Heureusement pour elle, alors qu'elle est dans cet étrange processus d'apprentissage, ce sera Sumiji Juroyama qui lui apprendra comment sortir de son rôle, ou du moins essayer. Mais pourra-t-elle s'entendre avec la muse du cinéma, pourra-t-elle s'occuper de Chiyoko ou sera-t-elle comme les autres, éclipsée par sa performance et reléguée à de simples figurants sans nom ? Dans ce nouveau numéro, le manga conserve son style classique de spokon dans lequel les ennemis sont gagnés par la force de l'amitié et vous savez, après les avoir vaincus, ils passent de votre côté. Maintenant, nous allons devoir voir si c'est vrai dans le cas de Chiyoko, parce qu'au moins le reste de l'équipe qui accompagne notre protagoniste s'est comporté ainsi. Ce qui est intéressant, c'est que les réactions de ces nouveaux personnages sont très diverses et nous montrent un large éventail de types d'amitié différents qui nous manquent vraiment dans ce type de manga. Il y a Akane, la gentille fille qui est un peu rude sur les bords, Takemitsu, qui est le gars le plus drôle du groupe, et Masaki, qui sait qu'il va déconner, mais il s'y met pour rire. Rien de spectaculaire mais efficace. Le seul inconvénient est que la famille et l'équipe de Sumiji-san ont été reléguées au second plan dans ce volume. En ce qui concerne le dessin de ce nouveau volume, nous avons trouvé l'occasion de voir les personnages dans de nouveaux environnements, quelque chose de toujours amusant et qui dans ce manga a beaucoup de fréquentation en ayant différents scénarios comme quelque chose de base du métier d'artiste. Bien sûr, ce procédé est efficace parce qu'il permet à l'auteur d'entrer dans des détails qu'il n'aurait peut-être pas eu l'occasion de faire. Cependant, nous ne trouvons pas ici Kei habillée à la manière d'Edo, son uniforme d'étudiante reste et il y a peu de changements dans la conception des personnages puisque le film sur lequel ils travaillent est un drame de survie scolaire, mais bon, il y aura des possibilités de nouveaux changements de garde-robe.

VERDICT

-

En conclusion, il s'agit d'un bon deuxième volume qui se met lentement mais sûrement au travail. Nous savons que l'actrice Kei va se mettre au travail et commencer la compétition comme cela n'arrive que dans un manga sportif, mais la vérité est que nous attendons cette confrontation avec beaucoup d'envie et un bon bol de pop-corn.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés