Planet of the Apes : Last Frontier
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 13 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5.5/10

Planet of the Apes : Last Frontier est un jeu d’aventure narratif traitant de conquête, trahison et de survie.

Une aventure interractive.

Planet of the Apes : Last Frontier est une sorte de film interractif qui se déroule dans le nouvel univers cinématographique de La Planète des Singes. Vous prendrez des décisions à la fois pour les singes et pour les humains. Se déroulant un an après les événements de La Planète des Singes : L'Affrontement, le jeu montre comment les actions de Koba ont eu un impact sur les autres singes. L'histoire est assez éloignée de celle de César, suivant une tribu complètement différente, donc tout comme la précédent Crisis on the Planet of the Apes VR, ne vous attendez pas à voir revenir des personnages du grand écran. Vous allez décider des actions de deux personnages distincts. En tant que singe, vous suivrez Bryn alors qu'il décide avec son frère de ce qui est le mieux pour sa tribu. Vous contrôlerez également les actions du nouveau maire d'une ville appelée Jess.

Tout comme dans les films Dawn et War, le jeu ne sera pas seulement le théâtre d'un conflit entre humains et singes, mais aussi de conflits internes au sein de ces deux factions. Bryn peut se heurter à son frère aîné Tola, qui est à la recherche de sang humain : à vous de suivre sa voie ou d'essayer de l'orienter vers une solution plus pacifique. En tant que Jess, vous devez prendre les meilleures décisions pour la ville tout en faisant face à la menace potentielle des singes et de quelques vagabonds. Comme prévu, les singes volent absolument la vedette avec des performances de capture de premier ordre. Il est clair qu'un soin similaire à celui qui a été apporté aux films a également été apporté ici, car le niveau de détail des images est tout simplement incroyable. Les voix, les subtiles animations faciales et le langage corporel sont entièrement affichés. Le conflit entre Bryn et Tola a facilement été l'un des meilleurs moments de Last Frontiers. Si l'histoire des singes est carrément brillante, le côté humain de l'histoire en souffre un peu. Ce n'est pas qu'elle soit mauvaise, loin de là, mais elle n'est pas tout à fait intéressante, surtout si on la compare aux dilemmes de Bryn. Le doublage vocal est assez bon ici aussi, avec quelques performances vraiment crédibles. Le personnage principal lui-même est passable et quelques autres personnages secondaires sont assez bons aussi, mais il y en a quelques-uns qui sont juste ennuyeux et tout simplement oubliables.

Un titre très scripté.

Last Frontier nécessite très peu d'intervention de la part du joueur, uniquement pour le choix des dialogues ou les actions à effectuer pendant les mises en scène du jeu. Le jeu fait une pause pour que vous puissiez prendre des décisions de dialogue, en supprimant tout sentiment d'urgence pour vous permettre de réfléchir à ce que vous voulez faire. L'"illusion du choix" est une chose à laquelle vous penserez beaucoup en jouant à Last Frontier. À plusieurs reprises au cours de la partie, nous nous sommes opposés à quelque chose de grave, mais cette action n'avait que peu ou pas d'impact sur l'histoire globale. Certains choix ont un grand impact, mais ils sont évidents et ont été conservés pour les deux derniers chapitres. Il faut compter environ quatre heures pour conclure l'aventure, il y a trois fins possibles, qui sont pour la plupart basées sur le choix de l'acte final. Il est donc assez facile de les voir toutes en peu de temps. Il y a également des variations très mineures pour chacune d'entre elles en fonction de vos relations à la fin du jeu : même si ce n'est pas tout à fait étonnant, c'est quand même une touche assez agréable.

Visuellement, Last Frontier est un régal. Presque chaque image est étonnante à regarder, avec beaucoup de détails. Comme nous l'avons déjà dit, les singes sont magnifiques avec tant de détails dans leurs expressions, tout comme les sources cinématographiques du jeu. Cela ne veut pas dire que tout est parfait, car il y a une poignée d'atouts et d'éléments environnementaux qui ne sont pas aussi bons que les humains ou les singes, ce qui les fait ressortir beaucoup, et pas dans le bon sens. Il existe des problèmes techniques plus graves qui peuvent vraiment avoir un impact sur l'expérience, à savoir les chutes de cadre et les bégaiements lors de la transition entre les prises de vue (surtout après avoir fait des choix d'action). Un mélange de coupes plus rapides et de bégaiements peut entraîner une certaine confusion quant à ce qui se passe. L'application Playlink Planet of the Apes : Last Frontier (disponible gratuitement dans les boutiques Android et iOS) permet quant à elle de jouer jusqu'à quatre simultanément. A noter que la version physique proposée par Limited Run Games, limitée à 2500 exemplaires, propose le jeu sur Blu-Ray et un manuel en couleurs.

VERDICT

-

Last Frontier fonctionne incroyablement bien en tant que film, mais en tant que jeu, il est vraiment difficile à recommander à quiconque, sauf aux fans de la nouvelle trilogie cinématographique.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés