Egregor tome 4 : Le souffle de la foi
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Février 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jay Skwar
Dessin : Kim Jae Hwan

Egregor est un manga développé par Jay Skwar, un auteur français. Il s'agit d'un reboot d'une saga lancée chez Meian en 2017 et qui n'avait pas convaincu (le manga a été annulé après le premier tome). Le jeune Foa est un forgeron de Lightyard qui rêve de créer les légendaires lames des chevaliers Egides, chargés de protéger le peuple de Soteria contre les dangereux Faucheurs qui sévissent avant chaque pleine lune et qui attaquent au hasard un village. Les Ramasseurs sont ensuite chargés de récupérer les cadavres, là aussi pour des raisons inconnues. Lightyard est aujourd'hui menacé par une Moisson, un massacre de masse, alors que les premiers signes avant-coureurs se font ressentir. Mais qui est réellement Foa ? Et pourquoi Lightyard a t-elle été choisie ?

Dans ce quatrième tome, la capitale Walgarth est le théâtre d'une bataille dévastatrice. En l'absence des Égides, les officiers tentent de défendre la cité, mais l'Adoration semble avoir toutes les cartes en main. Les Égides semblent avoir découvert le pot aux roses et décident de retourner dans leurs villages respectifs, alors qu'une énième récolte semble sur le point de débuter. La Garde Comtale est laissée à l'abandon face à cette armée inhumaine, autant dire que le combat semble perdu d'avance. Pendant ce temps, Foa décide de se rendre sur le comte de Hurtsland afin de savoir pourquoi sa mère, qui n'est autre que la chevaleresse de la capitale, n'est pas intervenue. Et la réponse promet d'être choquante ! Sans surprise, ce volume d'Egregor poursuit sur la très bonne lancée de son prédécesseur et développe de plus en plus l'histoire des Égides. Les héros de la série, à savoir les adolescents Foa, Raust, Pilin et Hatal, apparaissent davantage comme des témoins de la grande histoire, comme si ce qui se passait autour d'eux les dépassaient. L'influence de Berserk - dont Jay Skwar est fan - est perceptible tant la violence est exacerbée dans ce récit de dark fantasy. Le dessin se veut quant à lui parfaitement à l'unisson, avec un style dense et très nerveux. Ce volume reste assez dense, avec de nombreuses informations agrémentés dans chaque chapitre ainsi qu'un journal des héros (précédemment publiées sur Internet).

VERDICT

-

Un quatrième tome d'Egregor d'un grand dynamisme bien qu'il s'avère également particulièrement dense. Peu à peu, de nouvelles pistes tendent à expliquer la bataille qui se joue à présent. L'action passe fréquemment d'un personnage à un autre, comme dans une série chorale, mais les Égides ont la part belle en ce moment avec des fils scénaristiques qui réservent quelques surprises.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés