Flics du rail tome 1 : Menaces sur le Paris-Bruxelles
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Frédéric Marniquet
Dessin : Gilles Laplagne

Résumé : Johan Van De Velde, ancien agent secret Français de la DGSE (Services Secrets de l'Extérieur), travaille désormais en tant que policier au sein de la Surveillance Générale (Sureté Ferroviaire) où il fait équipe avec Lamine Camara. A ce tandem de choc, vient s'ajouter Emma Daumier, une jeune et ravissante journaliste, qui doit les accompagner dans le cadre d'un reportage sur la SUGE. Mais rapidement, ce qui semblait devoir être une simple mission d'observation va se transformer en une trépidante et angoissante aventure policière mêlant terroristes, dealers et truands Serbes sur fond de meurtres et d'espionnage dans l'univers du chemin de fer. Tandis que la France est en proie à l'angoisse et que se déploie le plan Vigipirate, notre héros voit ressurgir des fantômes de son passé pour certains bien réels et d'autant plus terrifiants. Nos Flics du Rail n'auront que très peu de temps pour déjouer les menaces planant sur le Paris-Bruxelles et la capitale Française et pour empêcher un attentat effroyable d'une ampleur encore jamais envisagée... Un thriller mené à 300 à l'heure avec, en supplément un cahier photo de 15 pages sur les FLICS DU RAIL !

Après la Brigade du rail et ses quatre tomes plutôt réussis, Marniquet et Zephyr sont de retour sur les quais avec Flics du rail, une série qui nous plonge à nouveau avec la sûreté ferroviaire (SUGE), version contemporaine. Soyons clairs, s'il est difficile de s'attacher au héros et si le scénario, captivant dans ses premières pages, n'a pas de quoi surprendre outre mesure et prend parfois des airs de série américaine, l'aventure demeure un bon divertissement qui retombe au final sur ses pattes. Surtout les amateurs et passionnés de l'univers ferroviaire pourront acheter cet album très didactique. Gilles Laplagne nous offre en effet de jolis dessins d'entrepôts, rotondes et autres endroits bien connus des cheminots que nous avons plaisir à découvrir. Pour qui ? D’abord ceux qui aiment les trains. Un supplément de quinze pages sous forme de cahier photo figure à la fin de l’album et évoque l’histoire et le travail de la SUGE. Le style ? Spécialiste des BD d'aviation, Gilles Laplagne met son style réaliste et millimétré au service du train.

VERDICT

-

Ce premier tome de Flics du rail ouvre un polar plutôt conventionnel mais bien documenté et présentant une réalisation très soignée. Les amateurs de train apprécieront, les autres pourront s'évader sur un quai de gare avec nostalgie en cette période de Covid 19 ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés