Ossi - Une vie pour le football
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Julien Voloj
Dessin : Marcin Podolec

Ce roman graphique retrace la vie mouvementée d'Oskar Rohr. Elle débute en finale du championnat d'Allemagne à Nuremberg, dans lequel le Bayern Munich et l'Eintracht Frankfurt s'affrontent en 1932. Ensuite, il n'y a qu'une longue critique : Oskar est un vrai gardien de but dans sa jeunesse. Son talent est reconnu et encouragé dès le début, même si son père est plutôt sceptique quant aux activités de football de son fils. Au VfR Mannheim, Richard Dombi devient son entraîneur, à l'époque un ancien coach autrichien bien connu. Lorsque Dombi est embauché par le Bayern Munich, il amène son protégé Oskar Rohr avec lui. Là, Oskar a rencontré Walther Bensemann, entre autres, qui a rendu populaire le sport encore jeune en Allemagne et qui a fondé le magazine "Kicker". 1932 - nous sommes de retour à la finale - le Bayern devient champion d'Allemagne pour la première fois. Le club gagne 2-0 contre Francfort, Rohr contribuant au premier but. Puis, après que l'attaquant semble avoir pris pied dans l'équipe nationale, tout change. Les nazis arrivent au pouvoir. Les footballeurs et officiels juifs sont harcelés, kidnappés ou quittent le pays. Kurt Landauer, président de longue date du Bayern Munich, démissionne également. Et Richard Dombi, également juif, quitte l'Allemagne pour continuer à travailler comme formateur à l'étranger. Oskar Rohr quitte également le club. Mais principalement pour des raisons monétaires. Il veut continuer à s'adonner à son sport et gagner de l'argent avec, ce qui n'est pas possible en Allemagne, d'autant plus que le football n'est pas forcément promu sous les nazis. Après un arrêt chez les Grasshoppers à Zurich, avec lequel il remporte la coupe, Oskar se rend en Alsace, alors désormais française. Il rejoint le Racing Strasbourg (1934-1939), y devient un buteur réputé et reste le meilleur buteur de première division du club avec 118 buts.

Après le déclenchement de la guerre - en tant que légionnaire étranger, Rohr a été de toute façon considéré comme critique chez lui et déclaré plus tard personne non grata - il s'est enfui dans le sud de la France. Là, il a joué pour le FC Sète jusqu'à ce qu'il soit arrêté en 1942 et livré en Allemagne. Il finit dans un camp de concentration près de Karlsruhe pendant un certain temps, puis est enrôlé et envoyé sur le front de l'Est, où un officier le reconnaît. Sauf pour le flashback au début, le volume donne l'histoire de la vie chronologiquement jusqu'à après la guerre. Il décrit et reconstruit non seulement le cheminement de carrière de Rohr, ce qui était inhabituel à l'époque, mais met également en lumière l'environnement historique. Des personnalités comme le président bavarois Landauer (qui a de nouveau occupé ce poste après la guerre) qui doit quitter le club, ce qui devrait conduire à son déclin, ou Bensemann, qui en tant qu'idéaliste croit toujours en un sport idéologiquement indépendant, un sujet qui aujourd'hui où les joueurs de couleur dans les stades sont insultés racialement, est malheureusement toujours actuel. L'auteur de cette biographie est Julian Voloj, né à Münster et vivant maintenant à New York. Il a également publié le roman graphique à succès sur le co-inventeur de Superman Joe Shuster. En tant que dessinateur, il s'est entouré du polonais Marcin Podolec ("Fugazi Music Club"), qui a conçu le volume dans des couleurs de crayon fortes mais harmonieuses. Les séquences de football sont également variées et mises en œuvre de manière dynamique. Parfois, vous renoncez aux arrière-plans pour les scènes de jeu / dribble, parfois vous voyez la place entière d'en haut d'un côté et le but de Rohr lors de la finale contre Francfort présente la photo historique sous un angle différent. Il y a aussi des transitions et des coupes intelligentes, telles que la célébration du championnat (alors comme maintenant sur la Marienplatz), qui est suivie d'une page aux couleurs sombres, avec Hitler, qui nageait depuis un balcon. Une postface de Julian Volojs, ainsi que de courtes biographies des joueurs et des personnalités apparaissant en dehors du terrain terminent l'ouvrage.

VERDICT

-

Un volume très intéressant dans lequel un véritable conte de fées de football se termine soudainement. Ossi ne convient pas seulement aux historiens de ballon rond, c'est aussi un témoignage intéressant sur une époque révolue.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés