V-Wars tome 2 : Tous des monstres
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jonathan Maberry
Dessin : Alan Robinson et Marco Turini
Couleurs : Jay Fotos

Une mutation génétique causée par un virus prisonnier de la glace polaire pendant des millénaires, mais libéré par l'effet du réchauffement climatique, a crée la "race" des vampires. Comme dans la série True Blood, les vampires et les humains coexistent, se méfient les uns des autres, et beaucoup (des deux côtés de la chaîne de l'ADN) n'hésiteraient pas à débarrasser le monde de l'autre. Lorsque le Président de la Chambre des Représentants, qui a ouvertement appelé au dialogue et à la compréhension mutuelle des espèces, est assassiné, un homme se distingue comme la voix de la raison. Les vampires le surveillent de près, et les humains le gardent près de l'action. Ce deuxième tome comporte les épisodes six à onze de la série, parue aux États-Unis chez IDW depuis 2014, dont l'intrigue a elle-même été tirée du roman éponyme.

Big Dog et V-8 sont les meilleurs tireurs dans la lutte de plus en plus acharnée contre les terroristes vampires. Mais la chasse à une nouvelle espèce de suceur de sang, intensément brutal, les place dans la ligne de mire de l'agent spécial le plus dangereux du monde : Joe Ledger. Et les membres de V-8 ont pour mission de traquer et d'obtenir les plans d'un cribleur de gènes de vampire volé. Après avoir lu V-Wars volume 1, nous avons eu l'impression que le dessin, certes réussi, ne correspondait pas tout à fait au niveau de la prose. Cependant, avec ce volume, les planches gagnent en qualité et le visuel a trouvé sa propre voie. La première moitié du comics suit l'unité spéciale V-8 alors qu'elle chasse un nelapsi - mais tout n'est pas ce qu'il paraît et elle tombe dans le monde obscur des opérations secrètes et rencontre Joe Ledger (issu de la populaire série Ledger de Maberry). Dans la deuxième partie, deux membres du V-8 suivent la technologie à Paris, mais les deux soldats ont de véritables démons intérieurs à combattre. Pendant ce temps, le folkloriste Luther Swann prend position (aidé par George Clooney) et tente de négocier publiquement une paix entre les coups et les sanglots. Les histoires ont bien fonctionné, le dessin les a complétées et les apparitions de personnages du monde réel ont été les bienvenues car elles ont offert une sous-contexte intéressant. L'accent a été mis sur les dessous du gouvernement, avec des agences de tous bords essayant de mettre la main sur des types de vampires et des technologies rares. L'obéissance aveugle à une cause est remise en question dans le récit.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, ce deuxième tome de V-Wars est une réussite et plus le comics avance, plus nous sommes convaincu que la série ferait une bonne émission de télévision ou même un bon film.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés