Alix Senator tome 10 : La forêt carnivore
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 03 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Valérie Mangin
Dessin : Thierry Démarez

An 11 avant Jésus-Christ. le sénateur Alix fête son anniversaire. Mais le coeur n’y est pas. Son ami Enak n’est pas là, et son amour, Lidia, n’est plus là. Sans compter que la vie à Rome commence à le lasser. Son cousin Vanik lui propose alors de repartir à Alesia, symbole de la défaite gauloise face aux troupes romaines.  L’occasion aussi pour Alix de renouer avec son passé. Vanik souhaite reconstruire le site et en faire un lieu de réconciliation entre les peuples. Alix sera escorté par Caius, chef de la garde de Vanik. Sur place, la petite troupe est prise à partie par les fantômes de la forêt. Des vétérans gaulois qui ne souhaitent pas que l’on touche au site, une nécropole qui doit rester figée dans le passé. Pour Alix, la rencontre avec le chef des rebelles va être un choc. Et lui prouver qu’il n’est pas bon de remuer le passé…

Avec La forêt carnivore, la scénariste Valérie Mangin laisse aller sa passion pour cette période de l’histoire. Avec un album de la série Alix Senator qui se laisse lire avec grand plaisir. Et pour ceux qui prennent la série en marche, nul n’est besoin d’avoir lu les précédents albums. Néanmoins, Valérie Mangin s’est bien amusée à distiller des clins d'oeil à destination des lecteurs de la série classique, avec des allusions à deux albums précis de la série imaginée par Jacques Martin : Le sphinx d’or et Vercingétorix. Saurez-vous les dénicher? Bien documenté, cet album contient tout ce qu’apprécient les lecteurs : de bons sentiments, de l’action et des rebondissements. Valérie Mangin a su habilement  renouveler la série, avec ce héros qui a pris de l’âge, des cheveux blancs. Un Alix qui dévoile ses faiblesses, qui éprouve des pertes de mémoire. Et non, la mode des héros purs et durs n’est plus de mise aujourd’hui, question de crédibilité. Avec son scénario, Valérie Mangin  souhaite délivrer un message de réconciliation entre vainqueurs et vaincus de toutes les guerres, juste timing alors que l’on se souvient de la défaite de 1940 dans l’actualité. Un album bien ficelé, avec le dessin de Thierry Demarez qui se démarque de celui de Jacques Martin tout en conservant les codes d’origine. Dont le respect des détails.  Magnifiques sont les scènes qui se déroulent dans cette forêt devenue le refuge d’une armée gauloise fantôme. De quoi créer une ambiance fantastique, parfois angoissante, qui saisit le lecteur à la gorge. Avec des scènes gores, qui peuvent déranger un jeune public, il est vrai. Seul petit regret à signaler, l’absence du dossier historique présent dans la version plus luxueuse de l’album. 

VERDICT

-

Pour Alix, déçu de ce qu’il a trouvé à Alésia, la quête de son passé se poursuivra à Khorsabad. Théâtre du prochain album de la série (L’esclave de Khorsabad). Y trouvera-t-il enfin ce qu’il recherche ? Une série toujours de grande qualité.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés