Les aventures de Jhen tome 18 : Le Conquérant
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 03 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Valérie Mangin
Dessin : Paul Teng

Juillet 1435. Les hommes du duc de Bedford pillent Caen et ramènent comme trésors la couronne et l’épée de Guillaume le Conquérant. Un héritage familial aux yeux du duc de Bedford. Capturé par les Anglais, Jhen est placé sous la protection du duc, qui reconnaît la valeur de son hôte. Lequel s’évertue à convaincre l’Anglais de rendre les reliques volées ... en vain. Le duc de Bedford convoite en plus cette incroyable tapisserie conservée à Bayeux et qui raconte la conquête de l’Angleterre par les Normands. Mais son entreprise est mise à mal par les menaces proférées par les fantômes menaçants du Conquérant et de Dame Mathilde. Deux spectres baignés de flammes qui mettent en déroute l’Anglais.  Seul spectateur du drame à ne pas croire aux visions venues de l’enfer, Jhen cherche à comprendre qui se cache derrière ces apparitions.

Avec ce dix-huitième tome de la série, le personnage de Jhen s’efface quelque peu de l’avant-plan pour céder le premier rôle à cette merveilleuse tapisserie de Bayeux. C’est elle qui rythme l’album, chef d’oeuvre conservé avec fierté dans cette magnifique cathédrale de Bayeux. Déjà présente au scénario de la série Alix Senator, Valérie Mangin débarque dans la saga Jhen pour occuper le même poste charnière. Son titre d’historienne lui permet de se sentir bien à l’aise dans cette époque. Comment ne pas l’être d’ailleurs, avec son expérience et un lieu de naissance situé à … Bayeux. Cette tapisserie, elle la connaît bien. Qualifiée de première bande dessinée de l’histoire, elle ne cesse d’attirer à elle toute l’attention des touristes. De l’histoire, mais aussi une note de fantastique bienvenue, incarnée par ces « fantômes » venus récupérer les trésors volés par les Anglais. C’est sûr, Valérie Mangin n’a pas manqué son coup, celui d’envoyer ses lecteurs sur de fausses pistes. Y compris avec une fin qui résonne comme une dernière volonté de bousculer. Quant au dessin de Paul Teng, il s’avère dynamique, plus sombre et moins ligne claire que les premiers albums.

VERDICT

-

Un nouvel épisode de Jhen qui part sur de toutes nouvelles bases, avec un héros rajeuni mais toujours intraitable. L'infâme Gilles de Rais n'est plus de la partie (voir tome précédent), tandis que Valérie Mangin s'occupe désormais du scénario. Il en ressort un opus où la tapisserie de Bayeux est la véritable chef de fil de l'album.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés