Double.Me tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 15 Mai 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Miki Mâkasu
Dessin : Oto-san

Aiko vient de débuter sa scolarité dans un nouveau lycée. L'adolescente se lie rapidement d'amitié avec Eri, et toutes deux passent une majeure partie de leur temps à discuter en ligne sur le réseau social Double.Me. Un de leurs principaux sujets de discussion n'est autre que Dosan, un garçon dont les deux amies sont amoureuses. Hélas, ce dernier finit par sortir avec Cho, la fille la plus populaire de la classe. Le quotidien d'Aiko va devenir un véritable cauchemar après qu'elle ait fait sa déclaration à Dosan. Lynchée sur les réseaux sociaux, elle ne pourra pas compter sur le soutien d'Eri, qui vient d'être victime d'une balle dans sa chambre. C'est alors qu'une nouvelle application se lance sur Double.Me, Résurrection, une intelligence artificielle censée se comporter comme l'utilisateur disparu. Aiko reprend alors ses dialogues virtuels avec ce double d'Eri. L'inspecteur Watsuki pense que Aiko n'est autre que la responsable du meurtre d'Eri, et l'attentat ayant coûté la vie à Hitomi ne fera que renforcer ses soupçons. Pourtant, Aiko essaye d'éliminer tout ce qui pourrait la relier à ses méfaits, et happée par sa romance posthume avec Dosan, elle délaisse le double d'Eri. Pourtant, l'application Resurrection accueille une version 2.0 qui va forcément avoir des répercussions sur la vie d'Aiko et d'autres acteurs du jeu.

Double.Me est un manga réalisé par le scénariste Miki Mâkasu et le dessinateur Oto-san, dont il s'agit du premier manga. La couverture évoque un nouveau seinen de survie (difficile de ne pas y voir l'influence de la série Dead Tube de Delcourt), mais il n'en est rien. Les huit chapitres de ce quatrième se focalisent sur différents évènements et quelques flashbacks permettent de bien comprendre les agissements d'Aiko. La jeune femme a finalement réussi à échapper à la police grâce aux Yakuzas envoyés par son père ... procureur. Cependant, Aiko n'est pas tirée d'affaire pour autant car elle est finalement rattrapée par le père de Cho qui désire la venger. Désormais, Aiko est retenue prisonnière dans le coffre de sa voiture, mais peut toujours compter sur l'assistance de l'intelligence artificielle Sarah, qui apparaît de plus en plus attachée à elle. Ainsi l'IA profite d'un moment d'inattention du ravisseur pour s'infiltrer dans le réseau et provoquer un accident. Et là tout dérape : Aiko assassine sans ménagement son ravisseur ! Pourtant, Aiko finit par comprendre que Sarah se sert d'elle et elle ne semble être qu'un pion sur l'échiquier. Sans échappatoire, Aiko prend à nouveau la fuite et entend changer d'identité. Après un relooking spectaculaire (vraiment), Aiko endosse un nouveau rôle. Comme il s'agit d'une production française, le sens de lecture reprend celui de la bande dessinée. Le dessin est globalement assez soigné et multiplie les architectures, seuls quelques visages sont un peu moins inspirés. La narration s'avère plutôt soutenue et le côte seinen prend de l'ampleur à mesure que le volume avance, avec une héroïne poursuivie de part en part (police, mafia, procureur) et une I.A. vraisemblablement très dangereuse.

VERDICT

-

Double.Me est un manga très intrigant et qui ramène à la réalité sur les réseaux sociaux. L'histoire s'avère très dynamique et la réalisation graphique apparaît globalement soignée. Ce quatrième tome ne manque pas d'énergie : D'un côté, Aiko est poussée à bout et manipulée par l'IA franchit à nouveau le rubicon, de l'autre Sarah semble avoir des funestes projets en tête et devient plus puissante au fil des mises à jour. La fin du volume a de quoi intriguer !

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés