San-Antonio tome 2 : Si ma tante en avait
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Michaël Sanlaville

Si ma tante en avait permet au célèbre commissaire San Antonio, dit Tonio, de prendre un bon bol d’air marin. Exilés en Bretagne par la volonté de leur supérieur, Achille dit Le Vieux, San Antonio et son fidèle Béru s’ennuient comme deux raies (au milieu) mortes à Ploumanac’h Vermoh (un jeu de mots que seuls les plus âgés comprendront). Un village de marins peuplé d’ivrognes et de dames en manque de bête à deux dos. Quant au Vieux, il se sent revivre avec son poste de sous-préfet, voie de garage pour ce flic d’élite qui n’est plus que l’ombre de lui-même. A peine peut-il encore jouir avec les poulettes du coin. Quand un marin est retrouvé assassiné, et un gardien de phare découpé en deux par une explosion, le commissaire San Antonio laisse tomber la gaudriole avec la jolie Marie-Marie (nièce de Bérurier). Le temps est à l’orage et à l’action quand il découvre que le Vieux lui a fait un enfant dans le dos avec l’aide des Américains. Un cargo russe est ciblé par une opération de sabotage menée par des barbouzes au service de la France. Tonio et Béru découvrent bien vite que le navire est chargé de matériel nucléaire sensible. Le détruire provoquerait une sacrée bouillie bretonne. Et Tonio voit rouge quand il apprend que Le Vieux était au courant de cette opération baptisée Ma Tante. Mais contrairement au Vieux et à Ma tante, Tonio en a, lui. Pour agir comme il faut….

Fan absolu des aventures du célèbre commissaire San Antonio, Michaël Sanlaville laisse sa passion pour l'œuvre de Frédéric Dard rythmer le récit. On sent tout le plaisir mis dans son adaptation du roman paru en 1978. Mission réussie, c’est drôle, avec tous les ingrédients qui ont fait le succès des livres. Des personnages typiques, des jeux de mots, un argot savoureux. On retrouve aussi le ton anarchiste bien présent dans le roman, pas le plus facile à adapter d’ailleurs. Avec le côté sombre qui l'habite. Comme un reflet voulu par Frédéric Dard d’une France marquée à cette époque par la peur de la gauche. Sans parler du portrait au vitriol de la Bretagne, avec des clichés à la pelle. Les cinéphiles reconnaîtront l’une des scènes du film Les Galettes de Pont-Aven, avec Jean-Pierre Marielle. Et quitte à parler de cinéma, comment passer à côté de la présence, en star invitée , de Brigitte Bardot. En version octogénaire. Et qui dit marins, dit aussi capitaine Haddock et Corto Maltese, présents eux aussi, en mode marins alcoolisés.

VERDICT

-

Bref, voilà une belle réussite qui redonne l’envie de se replonger dans ces romans policiers à la fois riches en suce-pinces et truculents. Pour de nouveaux moments de drôlerie avec des flics qui manient  l’humour ravageur avec brio, tout comme la fouille au corps des jolies nymphomanes.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés