21 jours avant la fin du monde
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 17 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Silvia Vecchini
Dessin : Antonio "Sualzo" Vincenti

Il existe de nombreuses façons de classer les histoires : par exemple, il y a des histoires dans lesquelles beaucoup de choses se produisent et celles dans lesquelles peu se produisent; il y a des histoires grandes, énormes et sans limites, et des histoires petites, voire minuscules; des histoires dans lesquelles les protagonistes sont plus grands que nature et des histoires dans lesquelles ils sont des gens ordinaires; il y a des histoires où tout se passe à l'extérieur et des histoires où tout se passe à l'intérieur. Et ce n'est pas forcément que l'une des options soit meilleure que l'autre : la question est de savoir dans quelle mesure le narrateur y croit, et surtout dans quelle mesure le lecteur il parvient à le faire croire au lecteur. "21 jours avant la fin du monde" (21 giorni alla fine del mondo) se trouve du côté de la deuxième option, parmi celles qui sont énumérées. De petites histoires, avec des protagonistes et des lieux tirés de la vie quotidienne, dans lesquelles les événements sont peu nombreux et se passent surtout dans l'âme des protagonistes. Et dans lequel les pauses, les silences, les vignettes apparemment sans action s'avèrent souvent essentiels.

Nous avons ici Lisa, une adolescente qui, avec sa mère, dirige un camping sur le lac Trasimène. C'est le milieu de l'été et la vie s'écoule sur le fil habituel, entre amis, les changements au bar, les cours de karaté et l'attente des feux d'artifice traditionnels dans la nuit de Ferragosto. Jusqu'au jour où, soudainement, Alex réapparaît. Alex est (était ?) le meilleur ami de Lisa, le compagnon de jeu de Lisa dans son enfance ; mais six ans plus tôt, sans donner d'explication, il est parti et n'a plus donné de nouvelles de lui. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi n'est-il pas revenu plus tôt ? Pourquoi est-il apparu de nulle part ? Et quel est le secret dont tout le monde, sauf Lisa, semble savoir quelque chose mais dont personne ne veut parler ? Sur cette intrigue, aussi mince que vous le souhaitez, il y a une histoire faite de petites secousses, qui grâce à la légèreté de la narration prennent une grande intensité. Comme dans toutes les histoires respectables, le cœur est avant tout dans les personnages : Rima, l'amie naïve et légèrement intrusive de Lisa; le fou du village, convaincu que la fin du monde se produira chaque 15 août; l'homme mystérieux, sombre et taciturne, qui se déplace toujours en compagnie de deux chiens; le maître des arts martiaux, qui écrit les vingt principes du karaté sur de longues bandes de papier, avec lesquels sont articulés les chapitres dans lesquels l'histoire est divisée. Dans le livre, un grand nombre des traits qui caractérisent la production de Sualzo et Vecchini reviennent : l'adolescence, l'amitié, les histoires de maturité et de passage à l'âge adulte, des paysages de l'Ombrie conçus avec un amour du détail, des balades à vélo ou encore des sentiments traités avec une attention délicate.

VERDICT

-

Un livre pour les adolescents ? Oui mais pas seulement, parce que les thèmes abordés sont en fait très adultes : la douleur, la perte, l'amitié, l'amour, et la façon dont tout cela peut être abordé avec lesautres, en faisant appel à la sagesse du cœur. "Levez-vous et essayez toujours d'être heureux", comme le dit la fin.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés