The Elder Scrolls IV : Oblivion
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 27 Mars 2006 - 2007 (USA)
Résumé | Test Complet | Images | Vidéos | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


9/10

La série Elder Scrolls revient en fanfare avec Oblivion.

Il était une fois Oblivion

Après la mystérieuse mort prématurée de l'Empereur, le trône de Tamriel reste désespérément vide. L'Empire est près de s'écrouler : Oblivion court un grand danger et voit les démons se rapprocher de jour en jour, ne laissant que chaos et désolation sur leur passage. Pour rétablir l'ordre et la paix, vous devez retrouver l'héritier du trône et déjouer l'infâme complot qui menace d'anéantir Tamriel tout entier.

Dans ce monde magique, il vous faudra créer et jouer avec le personnage de vos rêves, du plus noble guerrier au plus sinistre assassin en passant par le plus sombre sorcier. Tout dépendra de vos actions. Ainsi la liberté d'actions est très importante dans ce vaste univers. Le royaume est grand ouvert. Vous pouvez ainsi l'explorer à votre rythme et relever alors de brefs défis comme combattre des bandits, préparer des potions, créer des artéfacts magiques ou même convaincre des amis de vous aider. Oblivion comprend en tout plus de 1000 personnages non joueurs qui prennent vie de façon impressionnante grâce à des animations faciales et des dialogues en synchronisation labiale stupéfiants. Ils se lancent même dans des conversations improvisées non seulement avec vous, mais aussi entre eux.

Un RPG nouvelle génération

RPG oblige, il faudra veiller à faire évoluer les compétences de son avatar. Pour cela, beaucoup de missions vous attendent et vous retrouverez vite vos marques si vous avez jouez à Morrowind. Le système de combat et de magie a cependant effectué quelques changements, et il est possible de passer en vue à la troisième personne en pressant le stick dirigeant la caméra.

Globalement, Oblivion se veut impressionnant sur le plan graphique. Le jeu profite en effet d'une richesse encore rarement rencontrée sur consoles, avec une multitude de détails dans les environnements et des paysages (villes, donjons, forêts) faisant preuve d'une réélle crédibilité. Notons également de jolis effets de pixel shaders et une animation globalement constante. Les temps de chargements s'avèreront de leur côté parfois longuets, la sauvegarde d'Oblivion étant assez éparpillé. Pour remédier au problème, veuillez presser et maintenir le bouton A avant que le logo Bethesda n'apparaisse. Cela aura pour effet de vider le cache du disque dur.

Point de vue interface, le jeu s'en sort très bien avec pas mal d'options mais une lisibilité certaine du menu. L'IA des personnages est assez crédible, et les doublages de bonne qualité. Les musiques sont vraiment mélodieuses, et demeurent assez variées, s'adaptant avec succès à l'univers rencontré. Les utilisateurs de 50 Hz pourraient rencontrer des interférences sonores, c'est d'ailleurs pour cela que le jeu recommande de configurer sa console en 60 Hz. Côté durée de vie enfin, elle s'avère être juste colossale. Libre à vous de foncer et vous concentrer sur l'intrigue principale ou d'explorer les nombreuses quêtes secondaires.

VERDICT

-

Oblivion se place d'ores et déjà comme un incontournable de la Xbox 360. Les amateurs de RPG se doivent de le possèder, tant son intérêt est élevé, et son monde riche.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés