Tales of Symphonia : Dawn of the New World
Plate-forme : Wii
Date de sortie : 13 Novembre 2009 - 11 Novembre 2008 (USA) - 26 Juin 2008 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Fait rare dans la série, Namco signe une suite à un ce ses volets "Tales of".

Il était une fois

L'histoire de Tales of Symphonia : Dawn of the New World débute deux ans après la fin du premier épisode, sorti sur GameCube en 2004. Il est d'ailleurs possible de transférer la sauvegarde de ce dernier dans cette version Wii pour débloquer des bonus. Bref, deux ans après la Grande Guerre, Sylvarant est synonyme de chaos, et la fusion avec Tesséha'lla a provoqué l'émergence d'un nouveau conflit entre les deux peuples. Lorsque l'aventure débute réellement, on contrôle un certain Emil et on découvre que Lloyd Irving (héros du premier opus) pourrait être responsable du massacre de Palmacosta, dont est originaire Emil. Désireux de se venger, il décide de passer un pacte avec Ratatosk, l'esprit de l'arbre sacré qui contrôle les monstres. Désormais, deux personnalités cohabitent en lui, ce qui pourrait poser des problèmes. Quant à Marta, elle a également décidé d'éliminer les anciens héros de Sylvarant, mais ses motivations demeurent plus obscures. Tout au long de leur parcours, les personnages feront face à des obstacles et énigmes variés qu’ils devront surmonter pour sauver le monde.

Globalement cette version Wii est très proche des précédents titres de la série, même si des ajustements et optimisations ont été faites, surtout concernant les temps de chargements. Dans TOS 2 donc, les joueurs pourront contrôler un des personnages à travers des environnements 3D assez détaillés, et hauts en couleurs, la carte étant pour sa part très simplifiée (une habitude dans la série) puisque les déplacements sont désormais automatiques ! Le système de combat Linear Motion Battle se veut un mélange de temps réel et tour par tour, un peu comme dans Tales of Symphonia premier du nom. Les possibilités d’attaques sont nombreuses et comme dans tout RPG, la magie répond à l'appel. En outre, il vous faudra élever des monstres pour pouvoir espérer progresser efficacement, car vous pourrez également en intégrer certains dans votre équipe.

Un RPG original

Plutôt joli visuellement si on ne s'attarde pas sur les décors (pas toujours bien fourni en détails), Tales of Symphonia : Dawn of the New World propose une atmosphère unique et un déroulement assez spécial. Très accessible, vous maîtriserez rapidement le système de combos et partirez à l'aventure dans un monde gigantesque. De plus, vous pourrez allègrement zapper les combats dans les donjons et éviter les monstres, ce qui est toujours ça de pris. En outre, quelques mini-jeux ont été intégrés  au déroulement de l’intrigue, qui permettront aux différents personnages de gagner des capacités spéciales. 

Si le jeu intègre beaucoup de cinématiques, la durée de vie est elle aussi à la hauteur, et parcourir l'intégralité de la carte demandera pas mal de temps (une trentaine d'heures environ). L'ensemble est très agréable, surtout que pour une fois, le jeu a été localisé en Français. Côté son, on retrouve aux commandes de la BO, Motoi Sakuraba, le célèbre compositeur. Les thèmes sont donc très réussis et assez variés.


VERDICT

-

Plus linéaire et moins marquant que son prédécesseur, Tales of Symphonia : Dawn of the New World n'en demeure pas moins l'un des meilleurs RPG disponibles en Europe sur Wii, où la concurrence demeure bien mince. Ce titre signé Namco propose en tout cas un système de combat qui a fait ses preuves, et permettra de retrouver une partie du casting d'un des meilleurs volets de la saga.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés