Pinsaro Sniper tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 25 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Scénario et dessin : Koji Tabe

Pinsaro Sniper est une série en trois tomes publiée au Japon aux éditions Nihon Bungeisha. Employée de bureau le jour, dame rose la nuit et son troisième visage ... mortel ! Elle est belle, dangereuse et déterminée à nettoyer sa ville de l'écume qui la croise. Suivez Yuki dans ses aventures en tant que Pink Salon Sniper !

Pinsaro Sniper inaugure le nouveau label Daitan des éditions Maian, réservé aux productions plus adultes. Son auteur Koji Tabe est spécialisé dans le genre hentai, c'est un manga sur une assassin d'élite qui est employé de bureau le jour et travailleuse du sexe la nuit. Un concept très particulier, il est vrai. La tireuse d'élite travaille la nuit dans un bordel et reçoit des demandes d'assassinat tout en taillant une pipe à ses clients. Le scénario peut surprendre, faire rire, sembler ridicule, le dessin de Koji Dabe s'avère indéniablement d'une grande qualité et il peut donner l'impression d'être gâché par ce concept idiot. En effet, les clients de Yuki Kaidô se font faire une petite gâterie (et dans les moindres détails graphiques) tout en pleurant sur les situations horribles qui les ont conduits à engager une tueuse à gages. C'est ridiculement stupide. Ce manga doit être un excellent exemple de ce que le sexe fait vendre et de la façon dont les éditeurs ciblent les lecteurs masculins. C'est un peu dommage, car Dabe a clairement la capacité de dessiner quelque chose avec plus de substance que ce livre. La trame n'est pas non plus totalement nouvelle, elle rappelle la série "Hitman, Part Time Killer", un manga injustement abandonné en pleine parution en France, mettant en scène un modeste employé de bureau devant endosser le costume de tueur après un drame, mais avec une grosse couche d'érotisme greffée par dessus. Pourtant Yuki semble être un personnage aux multiples facettes, très humaine malgré son quotidien difficile.

VERDICT

-

Pinsaro Sniper tient davantage du manga érotique que du seinen traditionnel. La recette a de quoi surprendre et ne fait clairement pas dans la dentelle, mais il y a un goût de trop peu dans ce premier tome, un manque d'équilibre entre la forme et le fond.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés