Arifureta : de zéro à héros tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 26 Août 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Manga : RoGa
Oeuvre originale : Ryo Shirakome
Character design : Takaya-ki

Arifureta - De zéro à héros (Arifureta Shokugyou de Sekai Saikyou) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu cinq tomes à ce jour aux éditions Overlap. Hajime Nagumo et ses camarades de classe sont convoqués dans un monde étrange. N'ayant ni ambition ni aspiration dans la vie, Hajime reste en marge des autres élèves. La classe a été invoquée pour devenir des héros et sauver un pays de la destruction. Ce n'est que s'ils parviennent à le sauver qu'ils pourront regagner leur univers. En retour, les jeunes reçoivent des qualités et des capacités spéciales, voire de la magie. Seul le jeune intello, qui connaît le mieux ce genre de monde, semble repartir les mains vides, car Hajime obtient des capacités plutôt triviales et devient un synergiste, une sorte de magicien, qui peut cependant faire beaucoup moins que n'importe qui d'autre. Pourtant, il s'en accommodera. Étant le plus faible, il tombe au fond de l'abîme lorsque lui et ses camarades de classe explorent un donjon. Qu'a-t-il trouvé sur place et pourra t-il survivre ?

Après que Hajime Nagumo et ses camarades aient été convoqués dans un autre monde, il est tombé dans les profondeurs du dangereux donjon de l'Orks lors d'une séance d'entraînement. Entre les monstres menaçants et ses graves blessures, Hajime a changé. Il descend de plus en plus profondément dans le donjon et rencontre la fille vampire Yue, qui est enfermée dans les ténèbres. Bien que Hajime hésite, il la libère de sa prison. Ensemble, les deux protagonistes poursuivent leur voyage dans les profondeurs du donjon, espérant trouver un moyen de remonter à la surface. Le volume deux d'Arifureta fait directement suite à la fin de son prédécesseur. Hajime a découvert une fille piégée derrière une énorme porte dans les profondeurs du donjon de l'Orks. Au début, il ne veut pas l'aider à cause du danger possible, mais ensuite il décide de la libérer. Puisque Yue, comme l'appelle Hajime plus tard, figurait déjà sur la couverture du premier volume, l'évolution n'est pas si surprenante. Néanmoins, l'hésitation de Hajime est racontée de manière compréhensible, ainsi que le sauvetage de la jeune fille vampire. Yue apporte la variété nécessaire dans l'action par la suite. Bien que Hajime ait apparu comme un personnage essentiellement solitaire dans le premier volume, sa nouvelle partenaire est un ajout réussi.

Sans surprise, il ne faut pas longtemps avant que le premier combat, qui est comme d'habitude assez brutal mais aussi un peu chaotique, n'ait lieu. Hajime et Yue peuvent mettre leurs compétences à l'épreuve. En général, ce volume offre un mélange divertissant d'intrigue peu profonde mais assez palpitante, de batailles et de représentation et de développement de personnages. Yue en particulier reçoit une attention suffisante pour la caractériser en détails. Ceci est en partie résolu en racontant des histoires sur leur passé, mais c'est bien intégré dans l'histoire. De plus, l'auteur saupoudre également de nouveaux détails sur le monde dans lequel Hajime a été conjuré. Il est intéressant de voir à quelle vitesse Hajime et Yue s'harmonisent en tant que duo et se développent ensemble pour devenir l'une des grandes forces d'Arifureta. L'intrigue peut être un peu simple en raison de l'accent renouvelé sur l'exploration des donjons et les combats de monstres, mais grâce à Hajime et Yue, elle est habilement équilibrée. Le fait que Yue, comme Hajime, réponde visuellement aux normes du genre en particulier, ne dérange pas, car cela s'intègre bien dans l'image globale de la série précédente. Juste à cause de l'introduction de Yue et de la fin du deuxième volume, on a l'impression que les deux premiers mangas ne sont que le début d'une histoire beaucoup plus vaste. Des indices possibles sont déjà là et garantissent qu'Arifureta reste intéressant et excitant malgré sa prémisse plutôt superficielle.

VERDICT

-

Encore une fois, Arifureta sait captiver par son atmosphère sombre. Avec Yue, Hajime a également une partenaire sympathique et aimable qui le complète parfaitement presque immédiatement. Les deux protagonistes travaillent particulièrement bien en duo et offrent ainsi la variété nécessaire loin de l'exploration et de l'action des donjons. Sinon, Arifureta reste fidèle au précédent tome : Une action brutale et quelque peu chaotique rencontre des scènes difficiles et l'atmosphère captivante susmentionnée. Cela rend le manga passionnant du début à la fin, malgré l'histoire parfois un peu simple. Les fans de genre ayant un penchant pour les mangas fantastiques lugubres et plus difficiles peuvent y accéder sans hésitation.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés