Olivier Rameau l'intégrale tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Greg
Dessin : Dany

Kennes a eu l'idée géniale de rééditer la série Olivier Rameau de Dany et Greg en quatre intégrales, chacune avec un dossier de fond et des histoires courtes. Ce sont les mêmes volumes parus chez Joker il y a une dizaine d'années, mais les couvertures ont été heureusement refaites. Cette saga a fait ses débuts dans Tintin en 1968, lorsque les hippies de tous les pays se sont unis dans le rêve et l'amour. Olivier Rameau, accompagné du notaire Maître Pertinent, finit par accident en tram à Rêverose, le pays où tout est possible, où il fait presque immédiatement la connaissance de la fille idéale, Colombe Tiredaile. Au fil de dix aventures majeures et de quelques petites aventures - sorties en douze albums, dont seul le dernier (de 2006) n'a pas été pré-publié chez Tintin - Olivier Rameau est guidé par deux motifs : son amour pour Colombe et son sens des responsabilités en tant que héros. Bien qu'il ose parfois se plaindre en termes méta-littéraires de son destin de héros, il s'impose en tant qu'éternel défenseur de l'ordre public, et donc "soupçonné par tous de convictions politiques très douteuses". L'album contient un dossier dans lequel vous pouvez en savoir plus sur la période dans l'atelier de Greg dans laquelle Dany, Dupa et Hermann se remémorent.

Après l'introduction de l'univers imaginatif dans la première intégrale, Maître Pertinent et son clerc dandyesque Olivier Rameau se sont rapidement imposés à Rêverose. Olivier est tombé amoureux de la beauté locale Colombe Tiredaile et cet amour a été exaucé. Dans "la caravelle de n'importe où" (tome 4), après leur mariage, leur maison a été redécorée mais avant de laisser l'annonceur d'Hallucinaville inviter tout le monde, le crieur public a d'autres nouvelles : le stock de graines de zénobisou est presque épuisé et c'est grave, car sans cette ressource, Rêverose est perdu et les habitants condamnés à être des gens normaux. La graine ne peut être trouvée que sur l'île de l'Imaginaire. Une expédition est lancée à l'aide d'une caravelle. Ils se retrouvent sur une île effrayante où vivent toutes sortes de monstres. Dans "le grand voyage en absurdie" (tome 5), le personnages voyagent aussi, mais cette fois-ci, ils doivent se rendre dans le monde ennuyeux des grands (c'est-à-dire notre monde) afin de trouver Aimé Detousse, un nouvel élu à inclure dans leur communauté. Pour Greg, c'est une invitation pour proposer une critique sociale contre le cynisme et l'aigreur. En guidant les habitants de Rêverose dans l'armée, l'anti-militarisme est évident. Enfin, dans "L'oiseau de par-ci, par-là" (tome 6), le duo d'auteurs a laissé échouer un détournement d'avion, provoquant l'écrasement d'un pauvre promoteur avec son entourage et plusieurs pirates de l'air dans Rêverose. Le promoteur voit immédiatement des possibilités, à condition qu'il y ait des châteaux aériens dans le ciel pour les gratte-ciels qu'il veut y placer. La plupart des Rêverosiens sont intéressés pour un nouveau décor et de nouvelles maisons et postulent pour travailler sur le chantier. Olivier résiste au riche passionné.

VERDICT

-

Comme pour les autres volumes, Olivier Rameau présente de très belles histoires, pleines de poésie. Les dessins sont toujours très beaux, c'est une BD qui nous permet de rêver d'un monde meilleur dans ces moments pénibles.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés