New York Cannibals
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 11 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jerome Charyn
Dessin : François Boucq

New York 1990, nous retrouvons Pavel, le tatoueur émérite, il ne travaille plus pour la police mais exerce son art, seul, dans une petite boutique. Azami, que nous avions quittée enfant, est devenue policière, une vraie force de la nature bodybuidée. Pavel est maintenant le père adoptif d'Azami, qui dès le début de l'histoire, apprend qu'elle est stérile en raison de sa consommation effrénée de stéroïdes. Mais lors d'une ronde, cette dernière trouve, au fond d'une poubelle, un nouveau-né abandonné. Elle décide de le garder avec le soutien de Pavel. Mais ce qui semblait être une vie nouvelle, va être chamboulé par l'apparition de fantômes du passé de Pavel, lorsque celui-ci fut interné dans un goulag en Sibérie. Père et fille vont alors devoir affronter ensemble d'horribles personnages qui ne vont reculer devant rien et utiliser des moyens abjects pour parvenir à leurs fins.

Comment succéder à Little Tulip ? Voici certainement la question qu'ont dû se poser Jérôme Charyn et François Boucq mais aussi de nombreux lecteurs, après l'exceptionnelle qualité de ce ce premier tome. Une très belle surprise que cette suite. Cet album est magnifique et dépeint bien l'ambiance qu'on pouvait ressentir au début des années 90 dans certains quartiers de New York. Absolument rien à voir avec le New York de maintenant, dont beaucoup de quartiers mal famés se sont embourgeoisés sous l'administration Clinton. L'impression d'horreur, qui nous avait saisie lors de la lecture de Little Tulip, a cette fois-ci disparu au profit d'une noirceur ambiante en raison de l'insalubrité et l'insécurité qui régnaient. Il est plutôt agréable de retrouver Pavel et Azami vingt ans après et de découvrir que les personnages se sont étoffés, pour former ce duo attachant, prêt à tout pour sauver leur famille. Les auteurs ont su créer et faire revivre des méchants, comme on aime les détester, c'est à dire dans toute leur splendeur.

VERDICT

-

Une excellente suite, qu'on n'espère pas être une fin, en raison de l'attachement qu'on ressent vraiment pour ce duo père fille complètement improbable.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés