La fuite du cerveau
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 18 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Pierre-Henry Gomont

L'instigateur de l’histoire est Thomas Stolz. Il s'agit du médecin légiste de l'hôpital de Princeton qui a été en charge de l'autopsie du corps d’Albert Einstein en 1955. Il a réellement existé, tout comme les grandes lignes du récit qui bien sûr ont dû subir quelques libertés pour les besoins de l’adaptation en roman-graphique, mais cela en valait la peine car le résultat est vraiment réussi. Il est de ces moments où un geste, une action peuvent changer complètement le cours d’une vie et c’est exactement ce qu’a fait Thomas en décidant de voler le cerveau du professeur qui était pourtant destiné à être incinéré. Cet acte motivé par l’avidité scientifique contraindra Thomas à côtoyer l’esprit du professeur sous sa forme bien réelle avec la particularité d'avoir le crâne décalotté. Cela engendrera bien sur des scènes assez loufoques et un couvre-chef viendra remédier à ces péripéties. Pour mener à bien l’étude du cerveau Thomas sollicitera l’aide de Marianne une charmante neurologue dont il a le béguin, mais rien ne sera simple surtout avec le FBI au trousse et la rencontre d’un directeur de clinique psychiatrique atypique.

Après l’excellent “Malaterre” qui était inspiré de son histoire personnelle, Pierre-Henry Gomont change complètement de registre et nous revient avec “La fuite du cerveau” une aventure rocambolesque basée sur le vol du cerveau d’Albert Einstein. Le choix du sujet est tout aussi original que judicieux. En effet, qui n’a pas en tête le portrait du Professeur tirant la langue ? C’est une singulière posture qui a eu pour effet de donner un côté sympathique à ce personnage et on s’y attache très vite en dévorant les 192 pages de cet album. Pierre-Henry Gomont nous livre encore un récit dont lui seul a le secret en utilisant un style qui capture l’attention du lecteur et qui ne le lâche plus jusqu'à la fin de l’album. Les dessins sont superbes en étant vifs et expressifs avec une maîtrise des gestuelles tout à fait remarquables, le tout étant exhausté par une coloration réussi.

VERDICT

-

Un road trip énormissime et tonitruant : course-poursuite, FBI, savant fou et organes en tout genre (cerveau vous l'aurez compris, mais aussi estomacs à rassasier et cœur brisé) au menu, des illustrations d'une énergie folle et débridée, des commentaires comme si on les entendait, une colorisation sublime. "La fuite du cerveau" est un pur régal.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés