Beastars tome 13
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Paru Itagaki

Beastars est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu vingt tomes à ce jour aux éditions Akita Shoten. Dans un monde peuplé d'animaux anthropomorphes, herbivores et carnivores coexistent. Pour les adolescents de l'école Cherryton, la vie scolaire est pleine d'espoir, de romance, de méfiance et de malaise. Le personnage principal est Legoshi le loup, membre du club de théâtre. Malgré son apparence menaçante, il a un cœur très doux. Pendant la majeure partie de sa vie, il a toujours été un objet de peur et de haine des autres animaux, et il était très habitué à ce style de vie. Mais bientôt, il se trouve de plus en plus impliqué avec ses camarades de classe qui ont leur part d'insécurité et découvre que sa vie à l'école change lentement. Beastars est un titre atypique, tant pour la conception de son univers que pour son développement. Un imaginaire dont les protagonistes sont des animaux anthropomorphes dans une société construite par et pour eux. Le travail de Paru Itagaki joue avec les tropes originales de ses personnages pour les utiliser à son plus grand plaisir ; tantôt il choisit de ne pas les altérer et donc de façonner leur psychisme, tantôt il n'hésite pas à les retourner et à se distancer, créant ainsi des figures éloignées de leurs véritables homologues, comme c'est le cas de Legoshi, le protagoniste de la fiction. Beastars utilise comme élément narratif l'organisation et l'exécution d'une œuvre théâtrale et, comme s'il s'agissait d'une comparaison, la prémisse même et la confrontation entre carnivores et herbivores n'est rien de plus que cette scène lumineuse habitée par des acteurs. Dans les coulisses, le véritable message sous-jacent est forgé et attendu, celui qui donne de la valeur. Des aspects tels que le classisme, la discrimination, la marginalisation ou la lutte pour calmer les instincts les plus fous sont très évidents pendant la lecture. Parce que Beastars est un drame de droit. C'est la jeunesse. Et, après tout, c'est un reflet parfait de notre société.

Pour expier sa culpabilité, Legoshi décide d'abandonner l'école et de vivre seul. Malgré les effets secondaires liés à la consommation de viande, il commence à explorer sa propre façon de vivre dans sa nouvelle maison, un appartement dans le bâtiment du camping bête. Suite à ses retrouvailles avec Gosha, Legoshi découvre que le passé de son grand-père cache un secret lié à la bête actuelle. Dans ce tome, Haru, Louis sont fort peu présents, Juno totalement absente. On découvre comment Legoshi s'habitue à sa vie en dehors de l'institut Cherrytown. On en apprend également plus sur Gosha, le grand-père de Legoshi, ainsi que sur Yahya, l'actuel beastar. Enfin, on découvre à côté des herbivores et des carnivores l'existence des "marins", les animaux des mers, qui ne parlent pas la même langue et ont d'autres coutumes. C'est clairement un tome de transition avec beaucoup d'informations et de nouveaux personnages. On ne s'ennuie jamais grâce à l'humour de la mangaka et à son imaginaire décidément très riche. Mais on se situe au début d'un nouvel arc, après l'enquête autour du meurtrier de Tem, ce qui nous rappelle que cette intrigue policière n'a jamais été l'intrigue principale de la série !  Le titre est "Beastars" et depuis le début, on assiste aux évaluations des potentiels futurs beastars, Legoshi, Louis et Juno : c'est totalement cohérent avec l'aspect "zootopie", "fable animalière et sociale". S'il y a de la romance ou du thriller, c'est en plus, parce que Paru Itagaki ne s'embarrasse pas d'un seul genre, mais en aucun cas, sa série ne serait qu'une enquête policière.

VERDICT

-

La série Beastars continue d'être très divertissante et différente du brin narratif classique du shonen traditionnel grâce à sa nature à multiples facettes. En un seul volume, encore une fois, un univers au sein de l'univers nous est révélé, composé de nombreux aspects parfaitement interconnectés et équilibrés. Aucun personnage ne déborde, et le protagoniste lui-même nous rappelle que nous faisons partie d'un système, et quiconque veut en sortir, même pour le bien, découvre que c'est un processus qui nous rend vulnérables ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés