Blue Flag tome 7
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Kaito

Blue Flag (Ao no Flag) est un manga récemment conclu en huit tomes au Japon aux éditions Shueisha. Il faut noter que cet ouvrage a d'abord été publié sous forme numérique sur l'application Shueisha Jump + avant de sortir en volume relié. L'histoire du premier amour commence lorsque trois lycéens se rencontrent au cours de leur année de terminale. Tous les trois ont également peur de ce que la vie pourrait leur réserver après l'école. C'est ainsi que Taichi Ichinose est censé aider sa camarade de classe Futaba Kuze à se préparer pour un rendez-vous, et pourtant il a du mal à la supporter. Ce "date" est prévu avec son meilleur ami qui par ailleurs le garçon le plus populaire de l'école, Tôma Mita. Le premier problème ne se fait pas attendre, car si Taichi accepte effectivement d'aider l'adolescente, il développe rapidement des sentiments contradictoires en son encontre ... au point de la trouver craquante (est-il tombé amoureux ?). Problème numéro deux : Tôma est lui bel et bien secrètement amoureux de Taichi depuis toujours. Les personnages principaux et les lecteurs peuvent s'attendre à des journées de printemps agréables, difficiles et déchirantes. L'histoire elle-même commence assez lentement et se développe par petites étapes en une trame vraiment belle qui pourrait laisser penser que nous sommes dans un shojo et pourtant Blue Flag est bien un shonen.

Après la déclaration de Mita, la vie de Taichi est soudainement battue par une marée de sensations, de craintes et surtout, de nombreux doutes. Maintenant, tout autour de lui, les conversations dansent comme des mouches, il ne sait pas comment traiter ses amis et d'autres qu'il connaissait sont soudainement devenus beaucoup plus proches qu'ils ne l'étaient. Bien sûr, sa vie tranquille devient un chaos, même s'il reste autant que possible sans savoir quoi faire. Ce sont précisément les amis de Mita qui décideront de lui parler pour voir ce qu'il veut faire de sa vie et de son ami. Alors que les filles sont favorables à ce que les sentiments soient exprimés, qu'ils soient réciproques ou non, les amis se mettent à la place de Taichi et comprennent que la situation est inconfortable pour le garçon. Notre protagoniste pris au milieu de ce tourbillon ne tire pas de conclusions hâtives mais réfléchit avec toutes les voix et opinions. Pendant ce temps, la douce et innocente Futaba est une autre cible des regards, et incapable d'aider son partenaire, elle ne peut être là que lorsqu'il a besoin d'elle, l'encourager à suivre son propre chemin et surtout écouter comment ses amis fondent en larmes quand ils sont conscients, d'autre part, que l'amitié peut être plus fragile qu'on ne le pense. Kaito nous offre le volume le plus sentimental et le plus réfléchi à ce jour, chargé de conversations qui sont de l'or pur et méritent d'être lues par des personnes de tous âges. La vérité est que c'est précisément le tome qui contient le plus de texte et dans lequel les personnages principaux ont le moins d'importance. Leurs actions sont statiques, leurs chemins ne font pas de va-et-vient, ils sont simplement présents pendant que le maelström se développe autour d'eux, mais c'est précisément cela qui leur permet, et à nous les lecteurs, de voir des manières très différentes d'affronter une même décision.

Cela implique que nous trouverons des personnages avec des points de vue similaires aux nôtres, ainsi que d'autres avec des idées totalement opposées, mais il est clair pour nous que personne n'a raison à 100% puisque la fusion des personnages et des idées nous invite à réfléchir sur ce que nous savons de la vie et de l'amour, et sur ce que les autres peuvent penser. Grâce à ce type de dialogue, nous nous rendons compte qu'à la fin de l'histoire, nous ne nous soucions pas de savoir qui reste avec qui, mais nous sommes plus préoccupés par le bien-être psychologique des personnages et leur amitié que par des questions secondaires, un exemple clair que nous sommes devenus très attachés à l'histoire. Enfin, dans la section artistique, nous trouvons un grand répertoire de sentiments exprimés dans les pages de ce volume, qui approche peu à peu de sa fin tant attendue. Curieusement, le personnage principal reste le même que d'habitude, avec son visage simple et direct, mais ce sont les autres personnages qui ont une perte d'émotion que nous aimons voir capturée dans ce volume. Un détail qui est peu apprécié dans ce type d'histoires, mais qui aide vraiment à réaliser le sentiment d'unité des personnages, ce sont les arrières-plans, les scènes plus vides d'action mais davantage pleines de vie. Par exemple, nous parlons de l'aquarium de la maison d'un des amis de Taichi, des livres et des notes d'étude du couple principal, ou encore des gares caractéristiques. Tous ces petits ajouts à l'intrigue donnent à l'histoire une atmosphère calme qui nous aide à poursuivre la lecture à un rythme fluide, mais avec des pauses visuelles.

VERDICT

-

En conclusion, nous savons que l'histoire de ces personnages se terminera dans le prochain numéro, que de nombreuses relations peuvent se rompre, changer pour le mieux ou simplement évoluer vers quelque chose de nouveau, mais bien sûr, Blue Flag est une histoire qui apprend à ses lecteurs à s'accepter tels qu'ils sont, à accepter que nous ne pensons pas tous de la même façon et surtout que nous devons affronter les problèmes chacun à notre manière.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés