Le chat du Rabbin tome 10 : Rentrez chez vous !
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 16 Octobre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Joann Sfar
Couleurs : Brigitte Findakly

Résumé : Zlabya et son père, le rabbin, mais aussi le rabbin du rabbin, aidés et interrompus par le Chat, bien sûr, racontent. Ils disent, à travers leurs voyages au Proche Orient de 1870 à 1973, leur quête d'une Terre Promise, d'un endroit où ne pas être en danger. Ils racontent un destin français, celui d'une famille ballotée par l'histoire, le racisme, la volonté de trouver sa place, d'Alger à Nice, en passant par Jérusalem ou la Galilée.

Un album sur les identités sociales polymorphes. Un individu se détermine-t-il par la naissance, la culture (ou son absence de culture), l’endroit de résidence, du lieu de naissance, de la classe sociale, la religion ou finalement n’est-elle pas un savant mélange de toutes ses expériences personnelles au contact (ou en retrait) des autres ? Voire, attention gros mot, à ce qu’il décide lui-même d’être, de devenir, en toute conscience, librement ? Pire qu’un sujet de bac philo, le lecteur pernicieux prévient que cette première partie de la réflexion ne concerne que le cadre personnel. Individuel. Parce que s'il voulait compliquer tout ce bouzin, il poursuivrait avec le même type d’interrogation, mais en se plaçant sur un plan collectif. Une identité collective permet de fédérer des groupes sous une même bannière (entreprise, équipe de sport, religion, État, etc.).  Dès lors, comment cette multiplicité identitaire peut-elle s’entrecroiser en cas de conflit, d'incompréhension, de désaccord ? Laquelle prime ? Vers quelle(s) allégeance(s) faut-il tendre ? Au nom de quoi ? Faut-il obligatoirement opter pour une allégeance ? Avec quel niveau de tolérance pour les autres, ceux qui ne sont pas comme nous, qui ne partagent pas grand-chose avec nous (remarque valable pour tous ceux qui se projettent dans ce "nous") ? Le nœud gordien semble hélas évident : il n'existe plus aucun socle commun, rassembleur, capable de se constituer en fondations inébranlables. Nul besoin d’être maçon ou architecte pour savoir que si les fondements d’un bâtiment ne sont pas solides, il s’écroule. Seule solution acceptable : l’universalisme.

VERDICT

-

Un album qui devrait donc faire partie des manuels de l’Éducation nationale. Bienvenue en 2020, année qui ressemble de plus en plus à un épisode sans fin de Black Mirror ! 

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés