Wonder Woman : Dead Earth
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 27 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Daniel Warren Johnson

Piégée dans de sombres rêves, la princesse amazone se réveille un jour d'un profond sommeil et se retrouve dans un cauchemar. De toute évidence, Batman a fait en sorte de survivre à la catastrophe et pourrait maintenant devenir le seul espoir dans un monde post-apocalyptique plein de monstres et de dangers. Les derniers humains luttent pour leur survie et se cachent dans les vestiges des cités anciennes pour se protéger des hordes de créatures mutantes. La loi du plus fort s'applique partout, et c'est ainsi que Diana se retrouve dans une arène à un moment donné après avoir refusé de jouer les jeux des soi-disant puissants.  Après avoir protégé l'une des dernières enclaves contre les monstres et l'avoir libérée d'un tyran despotique, elle décide maintenant de mettre les gens en sécurité. Parce qu'elle ne peut tout simplement pas imaginer que la Terre ressemble à cela partout, parce qu'elle connaît un endroit qui a dû être protégé de tout. Et c'est la maison de ses sœurs - l'île paradisiaque. Ainsi commence une marche pleine d'espoir - les personnes qui lui font confiance poussent un soupir de soulagement pour la première fois de leur vie ...

Wonder Woman a également l'occasion de briller dans une série d'albums black-label et de raconter une histoire qui suit davantage la tradition européenne qu'américaine. Il est intéressant de constater qu'il y a aussi quelques influences japonaises modernes. Le scénario est assez simple. Comme l'héroïne et ses jeunes compagnons, les lecteurs plongent dans un monde post-apocalyptique sombre qui semble n'être constitué que de désert. Et évidemment, l'énergie nucléaire a également été utilisée, il suffit de regarder les créatures mutantes. Il y a aussi une réunion - certes assez macabre - avec deux personnages - qui sont étroitement liés à Wonder Woman et de jolis petits échos de Mad Max et de son espèce. Parce qu'une fois de plus, l'humanité se montre sous son pire jour. Mais Diana reste fidèle à elle-même après le premier choc. Elle s'habitue assez rapidement aux nouvelles circonstances et ne se contente plus de réagir, mais commence à agir comme d'habitude, procède de manière désintéressée et montre aux autres survivants ce qui est important. Bien que Wonder Woman semble devenir de plus en plus ce qu'elle était autrefois, elle doit elle aussi s'adapter au nouveau monde et à ses circonstances, de sorte qu'elle n'agit pas toujours comme on l'attend. Même son pays d'origine lui réserve encore une mauvaise surprise.

VERDICT

-

Wonder Woman : Dead Earth est une nouvelle série intéressante dans un format inhabituel, qui dès les premières pages est artistiquement captivante. Le scénario en lui-même n'est pas vraiment nouveau, mais vous pouvez être curieux de savoir comment se déroule l'aventure de la princesse amazone. La série montre la super-héroïne d'une manière complètement différente de celle que vous pourriez connaître dans la série normale ou au milieu de la Ligue de la Justice. Ceux qui connaissent des histoires de fin des temps cyniques et amèrement maléfiques s'amuseront avec cette sombre interprétation.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés